Version classiqueVersion mobile

Chroniques musicales (1884-1887)

 | 
Hugo Wolf

Piano, lied et musique de chambre

Le Quintette à cordes en fa majeur de Brahms et le Trio en fa mineur de Dvořák

23 mars 1884 [n° 10]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

[...] L’excellent Quatuor Rosé a su terminer sa saison de concerts sur un véritable point d’orgue avec un programme intéressant. Après le merveilleux Quatuor en fa majeur opus 41, de Robert Schumann, un des plus beaux joyaux de la musique de chambre de la période postbeethovénienne, vint la Sonate pour violon opus 19 de Rubinstein, interprétée par Messieurs Benno Schönberger et Arnold Rosé. Comme beaucoup d’autres œuvres issues de la plume de ce compositeur, cette pièce promet beaucoup au début, mais il n’en sort finalement rien de juste. Le flot musical, qui écume avec passion dans le premier mouvement, se met à serpenter docilement dès le scherzo, en traversant les zones désertiques d’une imagination exsangue, avant de se perdre complètement dans les sables de l’adagio. Après quoi, dans le finale, le compositeur éperonne et fouette son imagination sans pouvoir produire autre chose qu’un tapage et un ronflement confus à travers le combat sans merci qui oppose le piano au violon. Mo...

© Éditions Contrechamps, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search