Version classiqueVersion mobile

Chroniques musicales (1884-1887)

 | 
Hugo Wolf

Piano, lied et musique de chambre

La vogue de la musique de chambre

10 février 1884 [n° 4]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une œuvre interprétée dans le tempo juste donne bien davantage à l’auditeur la possibilité de se faire une idée exacte de son caractère, même si l’interprète manque totalement d’esprit et de sensibilité, que les plus fines nuances données dans un tempo inadéquat.
(Hugo Wolf 29 novembre 1885)

Le 2 février, le violoncelliste D. Popper s’est vu contraint, « à la demande générale, d’organiser une matinée à la salle Bösendorfer et, cédant à la pression extrême de la « demande générale », d’inscrire son Spinnlied au programme1. Pour connaître la cause ultime de la remarquable obligeance de Monsieur Popper, qu’elle résulte d’une amabilité innée ou d’un sens pratique particulièrement aiguisé, il faudrait interroger le caissier. Par contre, l’annonce presque publicitaire dans sa forme (« le Spinnlied à la demande générale »), pourrait être entendue comme une sorte d’excuse, soulignant en même temps la modestie du compositeur qui n’entend attribuer le succès de son pauvre produit qu’à la seule ...

© Éditions Contrechamps, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search