Version classiqueVersion mobile

Chroniques musicales (1884-1887)

 | 
Hugo Wolf

Musique symphonique

Rhapsodies de Brahms et de Liszt, symphonies et chœurs de Haydn, Franz, Schumann et Herbeck

11 avril 1886 [n° 80]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Qui apporte beaucoup donnera quelque chose à chacun et tous quitteront la salle contents ». La Société des amis de la musique a sans doute été guidée instinctivement par la philosophie de bon aloi du directeur de théâtre du Faust lorsqu’elle a composé le programme de sa quatrième et dernière série de concerts. C’était un ragoût composé de bric et de broc, à l’image du goût de notre public. Il y avait une symphonie de Haydn destinée à cette catégorie de retraités bon enfant qui sombrent dans la plus profonde affliction et dodelinent constamment du chef à chaque sifflement de locomotive, à chaque machine à café nouvellement construite, devant la philosophie de Schopenhauer, devant le bouillon de viande Liebig, devant le drame musical, etc. Ces gens sont affables, hospitaliers et très communicatifs. Ils aiment à évoquer le bon vieux temps. Leur compositeur préféré est Haydn. Puis vint un psaume pour double chœur composé par Robert Franz, probablement pour faire plaisir à Monsieur le ...

© Éditions Contrechamps, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search