Version classiqueVersion mobile

Essais avant une sonate

 | 
Charles E. Ives

Autres textes

Quelques impressions
en « quarts de ton »

Traduction de Dennis Collins

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

I.

Il semble probable qu’à travers les diverses extensions des moyens (le matériau physique, dont les processus apparaissent continuellement dans certains domaines artistiques), il faut toujours accorder de l’importance à deux points de vue fondamentaux – l’un ayant trait aux lois naturelles, l’autre aux principes esthétiques.

En musique, la situation peut être plus intéressante ou plus problématique, suivant le cas, que dans la plupart des autres arts, à l’exception peut-être de l’architecture.

Par extension des moyens, nous n’entendons pas nécessairement un nouveau matériau. Le choix et l’utilisation de fréquences différentes dans une organisation rationnelle, on le sait, ne sont pas nouveaux dans l’histoire de la musique. La musique de nombreux peuples et pays, anciens et modernes, est riche de divisions du ton plus petites que celles auxquelles nous sommes habitués. Les anciens Aryens affectionnaient apparemment les quarts de tona ; nous n’aborderons pas maintenant la question de ...

© Éditions Contrechamps, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search