Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le chemin vers la nouvelle musique et autres écrits

 | 
Anton Webern

Webern, après coup

Philippe Albèra

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Webern est devenu un phénomène historique. Dans le contexte de la musique actuelle, il ne représente plus un enjeu véritable, un enjeu collectif, comme ce fut le cas dans les années cinquante. Aux prises de position qui longtemps revendiquèrent son nom se substituent désormais les études biographiques, les analyses musicologiques, la mise à nu des relations complexes entre l’homme et sa musique, entre le compositeur et l’histoire. Si Boulez put parler à son propos, au milieu des années cinquante, d’« épiphanie », et le désigner comme « LE SEUIL », c’est qu’il fut pour la génération des jeunes compositeurs d’alors, confrontée à l’héritage de la première moitié du siècle, une sorte de révélation, un point de référence inespéré, un modèle : sa musique, dégagée du poids de la tradition qui avait pesé aussi bien sur l’ensemble du mouvement néoclassique de l’entre-deux-guerres, véritable repoussoir pour la jeune génération, que sur la musique de Schönberg et de Berg, qui portait si visibl...

© Éditions Contrechamps, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540