Version classiqueVersion mobile

Essais avant une sonate

 | 
Charles E. Ives

Essais avant une sonate

« Les Alcott »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si le dictagraphe avait été perfectionné à l’époque de Bronson Alcott, celui-ci pourrait être maintenant un grand écrivain. Les choses étant ainsi, il passe pour avoir été le plus grand orateur de Concord. « Grand Guetteur1 » dit Thoreau ; « grand pote » dit Sam Staples2 « quand il se vante… mais malgré ça, ses filles sont de (vraies) femmes – toujours en train de faire  a quelque chose 3 ». D’habitude, le vieux Alcott était tout de même « en train de faire quelque chose », intérieurement. Une grandiloquence intérieure le rendait mélodieux extérieurement. C’était un visionnaire d’une exubérance irrépressible, absorbé par la philosophie en tant que telle. Il s’agissait pour lui d’une sorte d’affaire transcendantale qui profitait plutôt au soutien de son être intérieur qu’à celui de sa famille. Apparemment, son intérêt profond pour la physique spirituelle plutôt que pour la métaphysique conférait à sa voix une sorte d’effet mielleux hypnotique lorsqu’il chantait ses oracles – une sort...

© Éditions Contrechamps, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search