Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Lettres de Busoni à Hertzka

Traduit par Philippe Albèra et Carlo Russi (trad.)

p. 77-81


Extrait

1.

1Berlin 6.12.1909

2Très estimé Monsieur Hertzka,

3Merci de m’avoir si aimablement envoyé la belle édition de Bach ! Merci également de votre grande obligeance ! En dépit de certaines réserves, j’ai décidé de vous envoyer mon « interprétation de concert » (ou comment devrais-je l’appeler ?) de la pièce évocatrice de Schoenberg, pièce sans titre que j’ai intitulée Nocturne afin d’en faciliter l’accès au public.

4J’ai pris le plus grand soin de cette interprétation, elle est née de l’impression (la justesse en est contestée par Schoenberg) – que Schoenberg lui-même n’a pas confié au piano ses idées et ses sentiments intimes de façon adéquate ; et qu’ainsi, elles restent exprimées de façon imparfaite. Je n’en ai pas fait une pièce virtuose – comme Schoenberg semble le craindre –, mais au contraire, je me suis efforcé de maintenir la sobriété de l’original schoenbergien. Lui-même n’en sera probablement pas d’accord, dans la mesure où j’ai amplifié les passages par trop laconiques, af

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.