Version classiqueVersion mobile

Textes, entretiens, écrits sur son œuvre

 | 
Heinz Holliger

Musique de cendres

Reconstitution-déconstruction, par Heinz Holliger, des Romances pour violoncelle et piano de Robert Schumann

Roman Brotbeck
Traduction de Jacques Lasserre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1893

L’année 1893 n’a guère connu de grands événements. La Nouvelle-Zélande introduit le droit de vote des femmes, l’Allemagne voit la fondation du « Frauenverein ». C’est l’année de naissance de quelques personnages illustres du futur iiie Reich : Joachim von Ribbentrop, ministre des affaires étrangères, Hermann Göring, commandant suprême de la Luftwaffe, Alfred Rosenberg, idéologue en chef du nazisme, Roland Freisler, président du tribunal du peuple, et Ernst Severus Ziegler, pédagogue nazi et commissaire de l’exposition « Musique dégénérée » de 1938. Mais 1893 salue aussi la naissance d’adversaires importants du national-socialisme, comme Walter Ulbricht et Mao Zedong.

Dans le domaine musical, il faut relever surtout les premières auditions du Falstaff de Verdi à Milan et de Hänsel et Gretel, de Humperdinck, à Weimar. Mahler se construit sa maisonnette de compositeur sur l’Attersee, Debussy entame la composition de Pelléas et Mélisande, Brahms écrit ses dernières œuvres, les Pièces...

© Éditions Contrechamps, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search