Version classiqueVersion mobile

Textes, entretiens, écrits sur son œuvre

 | 
Heinz Holliger

Scardanelli et l’/d’après Scardanelli

Les cercles poétiques de Heinz Holliger

Roman Brotbeck
Traduction de Peter Szendy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

ad marginem
« Va donc. Tu le vois, je n’ai pas, là-dessus, d’autre avis que toi.1 »

Dans le troisième volet des Exercices pour Scardanelli (Übungen zu Scardanelli2), il est deux pièces – « (t)air(e) » et ad marginem – où la tension psychophysique qui imprègne chaque partie de ce cycle de deux heures et demie sur les derniers poèmes de Hölderlin devient proprement insoutenable.

Dans ad marginem, la bande magnétique donne à entendre, tout au long de la pièce, deux fréquences extrêmes qui se meuvent à la limite du seuil d’audibilité : l’une très aiguë, l’autre très grave. Entre ces fréquences extrêmes, comprimés dans un espace médian des plus exigus, les instruments entrent les uns après les autres, selon un mouvement de rotation involutive ; et la circularité de leurs figures est accentuée par les divisions ternaires que le compositeur prescrit parfois sur deux niveaux rythmiques emboîtés (exemple 1, page suivante : Scardanelli-Zyklus, ad marginem, p. 1 de la partition).

Ce sont d’abord d...

© Éditions Contrechamps, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search