Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Luigi Nono

 | 
Philippe Albèra

Appareil critique

Participants au programme Luigi Nono

Festival d’automne à Paris 1987

Texte intégral

1INGRID ADE-JESEMANN, soprano

2Née dans une famille de musiciens, Ingrid Ade-Jesemann a fait ses études de musique au Conservatoire de Freiburg avec Margarethe von Winterfeld. Interprète de musique classique aussi bien que contemporaine, elle a participé à de nombreux festivals en Europe.

3MONIKA BAIR-IVENZ, soprano

4Arpès ses études au Conservatoire de Stuttgart, Monika Bair-Ivenz a commencé sa carrière de soliste en 1972 dans un répertoire classique de messes et d’oratorios. Elle s’est ensuite tournée vers la musique contemporaine et a chanté dans les festivals les plus importants d’Europe. Depuis 1982 elle collabore avec Luigi Nono. En 1985 elle a chanté dans la production de « Prometeo » à Milan.

5MARIO BOLOGNESI, ténor

6Né à Rome où il a fait ses études de musique, se spécialisant dans le répertoire de ténor lyrique léger, Mario Bolognesi chante les œuvres modernes aussi bien que les classiques. En 1984, il a participé à la première mondiale de « Prometeo » à la Biennale de Venise.

7FRIEDRICH GOLDMANN, chef d’orchestre

8Né en 1941 à Siegmar Schoenau (DDR). Il étudié la composition de 1959 à 1962 à Dresde, quis a Berlin-Est de 1962 à 1964. Il étudie aussi la musicologie. Depuis 1968 il est compositeut et chef d’orchestre indépendant. Il est devenu membre de l’Akademie der Kuenste der DDR en 1978. Il a dirigé en République Démocratique Allemande des œuvres de Boulez, de Nono, et les grandes œuvres du vingtième siècle.

9CHŒUR DE L’INSTITUT POUR LA NOUVELLE MUSIQUE DE LA STAATLICHE HOCHSCHULE FÜR MUSIK, FREIBURG

10Formé en 1983, le chœur est la réalisation d’une idée d’Arturo Tamayo et d’André Richard pour présenter un cycle de musique de Luigi Nono. Dirigé par André Richard, qui en recrute les membres, le chœur est composé d’étudiants dont les « voix en formation » correspondent à l’esthétique de Nono. Le chœur a participé aux productions de « Prometeo » à Venise et à Milan, et à la création de « Camminantes... Ajacucho » à Munich en avril 1987.

11SHARON COOPER, contralto

12Née à Londres, Sharon Cooper a fait une licence d’histoire à Cambridge avant de commencer ses études de chant à la Guildhall School of Music. Son répertoire s’étend des œuvres anciennes aux œuvres contemporaines. Elle chante à travers l’Europe aussi bien dans le domaine de l’opéra que dans ceux du récital et de l’oratorio.

Friedrich Goldmann, 1987
(Photo Lore Bermhach)

13EVELYNE DIDI, récitante

14Evelyne Didi a débuté dans la Compagnie Jean Dasté à St.-Etienne. Après le Théâtre éclaté d’Annecy (1972), elle a joué dans le « Faust-Salpêtrière » de Klaus Michaël Grüber. Au Théâtre National de Strasbourg, de 1976 à 1983, elle a participé à tous les spectacles sous la direction de Jean-Pierre Vincent. Parmi ses spectacles les plus récents, on peut citer « Médée » de Bob Wilson, « Marat-Sade », « Songe d’une nuit d’été » de Britten et « Paysages sous surveillance » de Heiner Müller.

15ENSEMBLE MODERN

16L’Ensemble Modern, fondé en 1980, est l’orchestre professionnel né du Bundes Studenten Orchester. L’ensemble, basé à Francfort, compte 25 membres à plein temps venus de diverses régions d’Allemagne et de l’étranger. Peter Eötvös et Ernest Bour dirigent régulièrement cet ensemble.

17EXPERIMENTALSTUDIO DER HEINRICH-STROBEL-STIFTUNG DES SÜDWESTFUNKS

18L’Experimentalstudio de Freiburg, créé en 1971 grâce à la fondation Heinrich-Strobel, constitue un lieu de création et de recherche dans le domaine de la composition et des nouvelles techniques électroniques. Cinq personnes y travaillent à plein temps : trois techniciens, une assistante de direction et son directeur, Hans-Peter Haller. Luigi Nono y travaille depuis 1980.

19ROBERTO FABBRICIANI, flûte

20Né à Arezzo en 1949, Roberto Fabbriciani s’est distingué en tant qu’innovateur de la technique instrumentale de la flûte. Il a joué comme soliste avec de nombreux orchestres européens et a participé aux principaux festivals.

21CHARLOTTE GESELBRACHT, alto

22Née à Kassel, Charlotte Geselbracht a étudié le violon avant de commencer ses études d’alto. Après ses débuts de soliste en 1977, elle a gagné de nombreux prix. En 1979, grâce à une bourse, elle a étudié au « Royal College of Music » à Londres. Son répertoire est classique, les seules œuvres contemporaines qu’elle joue sont celles de Luigi Nono avec qui elle travaille depuis 1982.

23BEATRICE MATHEZ-WÜTRICH, contralto

24Béatrice Mathez-Wütrich, née à Bâle en Suisse, a commencé ses études de musique par la flûte, instrument pour lequel elle a obtenu plusieurs diplômes, avant de se tourner vers le chant en 1980. Après des études à Francfort elle a débuté comme soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin. Depuis 1980 elle collabore avec le compositeur Dieter Schnebel.

25SUSANNE OTTO, contralto

26Née à Ausbach en Allemagne, Susanne Otto a étudié la flûte avant de faire des études de chant. Elle se spécialise dans la nouvelle musique et a participé aux cours de Darmstadt et au Festival de Donaueschingen. Depuis trois ans, elle travaille avec Luigi Nono.

27ENSEMBLE DE PERCUSSIONS-FREIBURG

28Fondé il y a une dizaine d’années, l’ensemble est composé de jeunes musiciens du Conservatoire de Freiburg (RFA). Il joue dans le cadre de divers festivals de musique contemporaine et a fait des enregistrements radiophoniques. L’ensemble collabore à des travaux de recherche acoustique, le chef titulaire est Bernard Wulff, professeur de percussions au Conservatoire de Freiburg. Les interprètes à Paris sont les suivants :

29Carlos Beresi, Konrad Graf, Richard Lepetit, Isao Nakamura, Rüdiger Pawassar, Gregory Riffel

30ORCHESTRE ET CHŒUR DE LA RAI, TURIN

31L’Orchestre symphonique de la Rai de Turin, fondé en 1931, fut le premier des orchestres radiophoniques en Italie. Depuis sa première saison en 1932-1933, il a fonctionné sans interruption et a présenté plus de 4300 concerts. Parmi ses chefs d’orchestre invités on peut citer Ernest Ansermet, Edward Van Beinum, Sir John Barbirolli, Karl Böhm, André Cluytens, Victor de Sabata, Wilhelm Furtwängler, Eugen Jochum, Paul Van Kempen, Otto Klemperer, Hans Knappertsbusch, Igor Markevitch, Willem Mengelberg, Dimitri Mitropoulos, Artur Rodzinski, Hermann Scherchen, Carl Schuricht, Leopold Stokowski, Bruno Walter et les compositeurs Richard Strauss, Igor Stravinsky et Paul Hindemith. Le principal chef d’orchestre invité pour la saison 1987-1988 sera Ferdinand Leitner. Depuis 1986, Mario Messinis est directeur artistique.

32Le Chœur de Turin fut fondé un an après l’orchestre en 1932. Le chœur, dont la répertoire va de l’ancien au moderne, a présenté de nombreuses créations mondiales dont les plus célèbres sont « La Cantate » de Stravinsky, « Noche Oscura » de Petrassi et « Le Ciel est vide » de Vlad. Le chef du chœur est Mino Bordignon.

33QUATUOR ARDITTI

34En 1974, Irvine Arditti forme avec Lennox MacKensie, Levine Andrade et Rohan de Saram, le quatuor Arditti, après avoir terminé leurs études à l’Académie Royale de Musique à Londres. Depuis 1986, c’est David Alberman qui est le deuxième violon. Spécialisé dans la musique contemporaine, le quatuor a passé de nombreuses commandes à des compositeurs, et joue à travers toute l’Europe, participant aux principaux festivals.

35CHRISTOF RAUSCH, basse

36Né en 1958 à Coblence, Christof Rausch a étudié le violon et le piano avant de commencer en 1980 ses études de chant. En 1984, la Fondation Oskar et Vera Ritter lui a accordé une bourse. Il a participé à de nombreux concerts en Europe et a chanté à l’opéra de Karlsruhe et de Lausanne.

37ANDRÉ RICHARD, chef de chœur

38Né en 1944, André Richard a étudié le chant et la théorie musicale au Conservatoire de Genève où il est revenu enseigner après avoir terminé ses études de chant et d’opéra à Freiburg. Depuis 1981, il est directeur administratif de l’Institut für Neue Musik où il organise un cycle de concerts très réputé et des conférences avec de grands compositeurs.

39SUSANNA RIGACCI, soprano

40Susanna Rigacci a fait des études musicales consacrées exclusivement au chant : d’abord à Florence, ensuite à Milan et à Padoue. Elle a gagné de nombreux prix et en 1983 elle a remporté le concours Maria Callas de la télévision italienne. En 1985 le premier prix de chant du Mozarteum de Salzbourg lui a été décerné. Elle chante à travers l’Italie et l’Europe un répertoire classique et contemporain.

41CIRO SCARPONI, clarinette

42Né à Pérouse en 1950, Ciro Scarponi est connu pour ses interprétations d’œuvres contemporaines et en particulier celles de Luigi Nono. Invité aux principaux festivals et aux centres de musique moderne, sa carrière de soliste compte des tournées à travers l’Europe, l’Afrique et les Etats-Unis. Nombre de compositeurs lui ont dédié des œuvres.

43GIANCARLO SCHIAFFINE tuba

44Compositeur, tromboniste et tubiste, Giancarlo Schiaffini est né à Rome en 1942. Autodidacte en matière de musique et titulaire d’un doctorat en physique de l’Université de Rome, il a fait des études avec Stockhausen, Ligeti et Globokar. Fondateur de l’Ensemble Nuove Forme Sonore, soliste international et professeur au Conservatoire A. Casella à L’Aquila, Schiaffini a écrit un livre sur la technique contemporaine du trombone.

45STEFANO SCODANIBBIO, contrebasse

46Né à Macerata en 1956, Stefano Scodanibbio a fait des études de contrebasse, de composition et de musique électronique au Conservatoire Rossini où il a obtenu son diplôme de soliste. Sa carrière de soliste est consacrée à la musique contemporaine, domaine dans lequel il s’est distingué à travers de nombreux festivals internationaux et en particulier pour sa collaboration avec Luigi Nono.

47DAVID SHALLON, chef d’orchestre

48Né à Tel-Aviv en 1959, David Shallon a étudié le violon, l’alto et le cor ; il a suivi les cours de composition et de direction en Israël avec Noam Sheriff et à Vienne avec Hans Swarowsky. Assistant de Leonard Bernstein pendant plusieurs années, il a ensuite dirigé de nombreux orchestres à travers le monde. En tant que chef d’orchestre d’opéra, il a dirigé des œuvres contemporaines et classiques. Nommé chef principal de l’Orchestre Symphonique de Dusseldorf pour la saison 1987/1988, il est également premier chef invité de l’Orchestre Symphonique de Jérusalem.

David Shallon, 1985
(Photo Hayashi Kiyotane)

Hans Zender
(Photo D.R.)

49CHRISTINE THEUS, violoncelle

50Née à Bâle, Christine Theus a fait ses études de musique à Freiburg (RFA) et ensuite à Berlin. Membre de l’Ensemble für Neue Musik de Freiburg et de la Junge Deutsche Philharmonie, elle est depuis 1986 premier violoncelliste de la Tonhalle, orchestre de l’opéra de Zürich.

51VANNIO VANNI, éclairages

52Né à Padoue d’une famille qui travaille dans le théâtre depuis 1597, Vannio Vanni est actuellement « light-designer » à la Scala de Milan. En 54 ans de production active, il a éclairé 5 479 spectacles (le premier était à l’âge de sept ans). Parallèlement à son activité au théâtre, il a fait des éclairages pour le cinéma, et notamment pour Luchino Visconti avec qui il a travaillé pendant 25 ans.

53ALVISE VIDOLIN, ingénieur du son

54Né à Padoue en 1949, Alvise Vidolin a fait des études au Conservatoire B. Marcello de Venise où il a rédigé une thèse de doctorat sur l’informatique musicale. Il a participé à de nombreuses manifestations de musique électronique en Europe et a collaboré avec Luigi Nono et d’autres compositeurs pour la réalisation électronique de leurs œuvres musicales. Il a publié des ouvrages et enseigne l’informatique musicale tout en poursuivant ses propres études de recherche.

55MARTIN WALZ, cor

56Martin Walz est né en 1964 à Freiburg (RFA) où il a commencé ses études de musique. Actuellement à Cologne, il poursuit ses études tout en jouant avec des ensembles de musique de chambre. Il a travaillé à l’Expérimental studio de Freiburg et interprète les œuvres de Luigi Nono depuis 1986.

57ANDRÉ WILMS, récitant

58André Wilms a fait des débuts dans le théâtre en 1967 avec « ‘V’ comme Vietnam ». Parmi ses nombreux spectacles on peut citer ses rôles au Théâtre National de Strasbourg, sa collaboration avec Klaus Michaël Grüber, son travail avec Heiner Müller et ses rôles au cinéma.

59HANS ZENDER, chef d’orchestre

60Né en 1936 à Wiesbaden, Hans Zender a suivi des cours de piano, de direction d’orchestre et de composition. Il a commencé sa carrière de chef à Freiburg pour aller ensuite à Bonn, à Kiel et à Sarrebrück (orchestre de la radio). Actuellement chef de l’Orchestre de Chambre de la Radio Néerlandaise et principal chef invité de l’Opéra National de Bruxelles, il vient de remporter un grand succès en tant que compositeur avec son premier opéra « Stephen Climax » créé à Francfort en 1986.

EXPERIMENTALSTUDIO DER HEINRICH-STROBEL-STIFTUNG DES SUDWESTFUNKS, Freiburg/Br.

61Directeur : Hans-Peter Haller

62La Fondation Heinrich-Strobel fut créée en 1968, à l’occasion du 70e anniversaire de Heinrich Strobel dont le rôle dans le domaine de la musique contemporaine a été d’une importance considérable. Une des actions essentielles de la Fondation fut la création en 1971 du studio expérimental de Freiburg dont les objectifs sont les suivants depuis l’origine :

  • réalisation de nouvelles compositions,
  • expérimentation de nouvelles techniques de composition,
  • recherches scientifiques dans les domaines de la formation de nouvelles sonorités électroniques et de l’acoustique,
  • réalisation technique et présentation publique d’œuvres électro-acoustiques – de live electronics – au sein du studio et à l’extérieur.
  • séminaires sur les différentes techniques de composition en collaboration avec les grandes écoles et les universités.

De gauche à droite : Rolf Pfäffle, Bernd Noll, Hans-Peter Haller, Luigi Nono, Rudolf Strauss
Experimentalstudio, Freiburg-im-Br., Février 1987
(Photo Guy Vivien)

Luigi Nono
(Photo D.R.)

Table des illustrations

Légende Friedrich Goldmann, 1987(Photo Lore Bermhach)
URL http://books.openedition.org/contrechamps/docannexe/image/1650/img-1.jpg
Fichier image/, 96k
Légende David Shallon, 1985(Photo Hayashi Kiyotane)
URL http://books.openedition.org/contrechamps/docannexe/image/1650/img-2.jpg
Fichier image/, 120k
Légende Hans Zender(Photo D.R.)
URL http://books.openedition.org/contrechamps/docannexe/image/1650/img-3.jpg
Fichier image/, 94k
Légende De gauche à droite : Rolf Pfäffle, Bernd Noll, Hans-Peter Haller, Luigi Nono, Rudolf StraussExperimentalstudio, Freiburg-im-Br., Février 1987(Photo Guy Vivien)
URL http://books.openedition.org/contrechamps/docannexe/image/1650/img-4.jpg
Fichier image/, 234k
Légende Luigi Nono(Photo D.R.)
URL http://books.openedition.org/contrechamps/docannexe/image/1650/img-5.jpg
Fichier image/, 352k

© Éditions Contrechamps, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter