Version classiqueVersion mobile

Le Son et le sens

 | 
Philippe Albèra

IV. Commentaires sur les œuvres

Hiver, vous n’êtes qu’un vilain !

Les Hivers de Hugues Dufourt

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La tâche critique n’est pas toujours aisée : comment rendre compte sérieusement d’une œuvre de l’envergure du cycle des Hivers de Hugues Dufourt, présenté pour la première fois intégralement dans le cadre du Festival d’Automne à Paris ? Cette série de quatre « portraits » possède en effet une dimension ésotérique qui ne se laisse guère pénétrer au premier contact ; cela est moins dû au motif qui a inspiré l’écriture des quatre pièces – liées à quatre peintures de Poussin, Rembrandt, Bruegel l’Ancien et Guardi – qu’à son fondement même. Dufourt y poursuit en effet une démarche qui vient de loin, et qui a son origine dans la naissance même du concept de musique spectrale : la concentration presque obsessionnelle sur une dimension harmonique unitaire, pensée comme un flux en transformation lente et continue, une sorte d’état vibratoire suspendu dans le temps. Il écarte de cette surface sonore à la fois plane et dense d’autres dimensions musicales, comme le rythme principalement, voire ...

© Éditions Contrechamps, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search