Version classiqueVersion mobile

Le Son et le sens

 | 
Philippe Albèra

IV. Commentaires sur les œuvres

Les soldats de Bernd Alois Zimmermann

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Quelle signification possède encore l’art, et en particulier la musique, au sein de la conscience spirituelle de notre époque, face à la menace de destruction totale du monde ? ». Cette question posée par Zimmermann en 1955 situe l’enjeu existentiel de la composition pour le compositeur des Soldats. L’œuvre ne s’épuise pas dans une analyse musicale ou historique : elle demeure vivante, en tant que sujet et en tant que forme. Les Soldats sont plus qu’un opéra parmi d’autres. Il occupe une place centrale dans l’œuvre de Zimmermann, la partie écrite entre 1958 et 1960 (les deux premiers actes, les trois premières scènes de l’acte III) constituant une synthèse et un aboutissement de son évolution depuis ses débuts, tandis que les parties composées entre 1963 et 1965, après l’interruption due au refus de l’Opéra de Cologne de monter l’ouvrage comme prévu en 1960, témoignent d’une véritable mutation stylistique qui était apparue dans les œuvres écrites entre 1960 et 1963, et qui devait ...

© Éditions Contrechamps, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search