Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Béla Bartók

Sonate pour deux pianos et percussion1 [1938]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

J’avais l’intention, depuis des années, d’écrire une œuvre pour piano et percussion. Peu à peu, toutefois, s’est renforcée en moi la conviction qu’un piano, face à la sonorité bien souvent très tranchante des instruments à percussion, ne donnait pas un équilibre satisfaisant. En conséquence, mon projet s’est transformé de façon à poser face à la percussion deux pianos plutôt qu’un seul. Lorsque, l’été demier, l’IGNM2 de Bâle m’a proposé d’écrire une œuvre pour son concert-anniversaire du 16 janvier 1938, j’ai bien volontiers saisi l’occasion pour réaliser mon projet.

Les sept instruments à percussion – timbales, grosse caisse, cymbales, tam-tam, caisse claire avec timbre, caisse claire sans timbre et xylophone – doivent être confiés à deux musiciens seulement, dont l’un ne joue jamais le xylophone, tandis que l’autre n’utilise jamais les timbales. Les deux parties de percussion occupent de part en part une position de valeur égale à celle des deux parties de piano. Le rôle de la sono...

© Éditions Contrechamps, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search