Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Béla Bartók

Entretien avec Dezső Kosztolányi1 [1925]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

(Tête d’argent. La tête fine d’une statue en argent, à la merveille de laquelle l’orfèvre a travaillé avec de minuscules marteaux, au fil du labeur des années. Le corps, qui soutient la tête de quarante-quatre ans, est fragile, délicat, il disparaît presque dans la chambre où une lampe brille même le jour. Des gestes, il en a à peine. À quoi pourraient-ils bien servir ? Il faut que toute force, tout élan se jette dans son art, dans la musique, où l’on peut gesticuler librement, les bras levés jusqu’au ciel, et se mouvoir en songe, hors de soi. Il n’y a guère que l’œil qui vive sur la surface apaisée du visage, sous le front fraîchement enneigé : l’œil brillant, scrutateur, sombre, ce cerveau voyant qui se porte d’un bond au sommet le plus avancé du crâne, où, dans un désir désespéré de connaître, il perce deux judas pour observer le monde, pour voir alentour. Je hais cette idée selon laquelle l’artiste doit être cherché dans la vie quotidienne. Je sais, il y a eu d’immenses composit...

© Éditions Contrechamps, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search