Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Béla Bartók

Strauss : Sinfonia domestica (op. 53)1 [1905]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La dernière symphonie de Strauss, comme c’était déjà le cas avec Heldenleben, n’est pas née sous l’influence de quelque œuvre littéraire ; et le compositeur n’y a pas non plus joint un programme à part. Mais on peut voir, au titre qu’elle porte, qu’il vient d’enrichir à nouveau le répertoire musical avec de la musique à programme. Quelques brèves remarques figurant dans la partition éclairent du reste la nature de ce programme. En suivant le fil d’une description thématique, nous communiquerons donc également les grandes lignes du programme, tel du moins qu’on peut l’établir à partir desdites remarques et de la musique.

L’auteur dédie son œuvre à son épouse et à son petit garçon : outre les deux personnages principaux de Heldenleben, que nous retrouvons ici, dans cette symphonie, le « puissant tiers » réclame aussi la parole2...

On peut articuler l’œuvre en quatre parties. La première (comme une introduction) caractérise les trois personnages. C’est d’abord le maître de maison qui app...

© Éditions Contrechamps, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search