Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Béla Bartók

Le poème symphonique « Kossuth »1 [1904]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

(Liste des instruments apparaissant dans la partition. Bois : 1 piccolo, 3 flûtes, 3 hautbois, 1 cor anglais ; 2 clarinettes en si bémol ou en la, 1 clarinette en mi bémol ; 1 clarinette basse ; 3 bassons, 1 contrebasson. Cuivres : 8 cors ; 4 trompettes, 1 trompette basse ; 3 trombones, 2 tubas ténors, 1 tuba basse. Percussion : 3 timbales, caisse claire, grosse caisse, cymbales, tam-tam, triangle. Cordes : 2 harpes, 16 premiers et 16 seconds violons, 12 altos, 10 violoncelles, 8 contrebasses.)

Dans l’histoire hongroise, 1848 est l’une des années les plus célèbres ; c’est alors qu’a éclaté la guerre de libération magyare : une lutte à la vie à la mort, dont l’objectif était de se libérer définitivement de la domination des Autrichiens et de la dynastie des Habsbourg. Le chef, l’âme de la révolution fut Lajos Kossuth. En 1849, les Autrichiens, voyant qu’ils subissaient défaite après défaite contre les troupes hongroises, ont appelé à l’aide les Russes, qui ont réussi à remporter une v...

© Éditions Contrechamps, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search