Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'idée de la musique absolue

 | 
Carl Dahlhaus

I. La musique pure comme paradigme esthétique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’esthétique musicale n’a pas bonne presse. Les musiciens la soupçonnent d’être un verbiage abstrait, sans contact avec la réalité musicale, et le public mélomane y voit des réflexions philosophiques qu’il vaut mieux abandonner aux spécialistes pour ne pas s’encombrer l’esprit de difficultés inutiles. Mais si l’on peut comprendre la méfiance agacée devant nombre de bavardages présentés comme esthétique musicale, l’idée que les problèmes esthétiques se situeraient quelque part dans un vague lointain au-delà de la vie musicale quotidienne est erronée. Ils sont au contraire, si on les considère de façon sereine, tout à fait concrets et immédiatement à portée de main.

Ainsi, les auditeurs qui estiment vexant de devoir lire le programme littéraire d’un poème symphonique de Franz Liszt ou Richard Strauss avant son exécution, qui exigent pendant un récital de lieder que la salle ne soit pas éclairée, si bien qu’il est impossible de lire les poèmes imprimés dans le programme, ou qui croient ...

© Éditions Contrechamps, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540