Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le parti pris des sons

 | 
Philippe Albèra

III. Parcours de l'œuvre

Points

Due voci, Least Bee, descdesesasf

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le son isolé est déjà une forme en soi. En lui convergent, se croisent et s’opposent des forces divergentes. Bien qu’elle ne soit plus hégémonique, la hauteur est l’une d’entre elles, et elle conserve une place importante. Mais plutôt que d’être une forme fixe, elle est soumise à des transformations et à des mouvements internes qui en modifient la nature. Dans la musique de Gervasoni, les hauteurs sont à tel point affectées de caractéristiques spectrales et de fluctuations fréquentielles que leur valeur en tant que telle est en partie brouillée.

La note est en mouvement entre deux positions : elle apparaît comme interaction entre deux termes plutôt que comme une forme unitaire. Pourtant, elle est encore reliée aux structures traditionnelles. En effet, le glissando peut être envisagé comme la forme extrême d’une gamme : au lieu de progresser par sauts de tons et de demi-tons, le mouvement parcourt tout l’espace entre les sons. On peut ainsi imaginer une échelle virtuelle qui, à partir...

© Éditions Contrechamps, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540