Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Moments musicaux

 | 
Theodor W. Adorno

Ravel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce n’est pas Strauss, qui s’en retourne toujours au plus vite vers sa vitalité naïve, ni Busoni, que l’idée avait effleuré et qui avait même commencé à la réaliser musicalement sans jamais vraiment poursuivre – seul Ravel est le maître des masques sonores. Aucune œuvre écrite de sa main ne doit être entendue à la lettre, telle qu’elle se présente dans la partition ; aucune non plus n’a besoin, pour être comprise, d’une œuvre qui lui serait extérieure : dans sa musique, l’ironie et la forme se sont réconciliées en une apparence heureuse. On le qualifie d’impressionniste. Si ce terme doit désigner quelque chose de plus précis qu’une simple analogie avec le mouvement pictural qui l’avait précédé, il désignerait une musique qui dissout entièrement son matériau naturel grâce à des transitions infimes, tout en restant tonale. C’est aux confins extrêmes de ce moment historique que se tient Ravel, et le fait qu’il n’ait pas poussé jusqu’à sa triste fin la fonctionnalisation impressionniste ...

© Éditions Contrechamps, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540