Versión clásicaVersión móvil

Moments musicaux

 | 
Theodor W. Adorno

Les images du Freischütz

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

C’est à bon droit que le Freischütz, plus encore que les Maîtres Chanteurs, est considéré comme l’opéra national allemand. Car l’élément allemand ne s’y dépose pas en tant que tel et ne s’y compromet pas avec une idéologie nationaliste. Naturellement il ne faudra pas songer d’emblée à la forêt, pas si innocente d’ailleurs qu’on pourrait le penser à propos d’une végétation, ainsi que Canetti l’a souligné dans Masse et Puissance : « Pour les Allemands, écrit-il, le symbole de la masse était l’armée. Mais l’armée était plus que l’armée : c’était la forêt en marche. Aucun pays moderne du monde n’a gardé aussi vivace que l’Allemagne le sentiment de la forêt. La rigidité et le parallélisme des arbres dressés, leur densité et leur nombre remplissent le cœur de l’Allemand d’une joie profonde et mystérieuse10.» Voilà qui n’a pas peu contribué sans doute au succès du Freischütz à l’époque qui précéda la révolution de 1830.

Musicalement, il faudra plutôt chercher le caractère spécifiquement all...

© Éditions Contrechamps, 2003

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search