Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Essais sur la Nouvelle Musique

 | 
Carl Dahlhaus

La désagrégation du concept d’œuvre musicale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

I.

Le concept d’œuvre musicale, l’idée de l’œuvre autonome repliée sur elle-même, n’a pas été un objet de la réflexion esthétique au XIXe siècle, c’està-dire à l’époque de l’esthétique : non pas qu’il fût sans importance, mais il allait tellement de soi qu’on ne prenait pas conscience des problèmes qu’il soulevait. Et le fait que depuis quelques décennies, surtout depuis la parution de la Philosophie de la nouvelle musique d’Adorno, ce concept attire une attention qui n’est pas seulement spéculative mais motivée par des expériences compositionnelles, semble montrer qu’il est devenu problématique.

Le concept d’œuvre musicale n’est apparu dans l’histoire que relativement tard et, contrairement au concept d’œuvre dans les arts plastiques, il a toujours été précaire. Car pour l’expérience immédiate et primaire, la musique est processus ou exécution et non forme qui, en sa qualité d’objet, fait face à l’auditeur ; elle nous assaille au lieu d’être regardée à une certaine distance. Ce n’est...

© Éditions Contrechamps, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540