Version classiqueVersion mobile

Tourisme et Grande Guerre

 | 
Yves-Marie Evanno
, 
Johan Vincent

II. S’adapter, ne pas renoncer, anticiper : l’après-guerre dans toutes les têtes

Les guides Joanne devenus Bleus : d’autres vainqueurs de la Grande Guerre

Hélène Morlier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pendant les deux-tiers du XIXe siècle et jusqu’à la Première Guerre mondiale, trois éditeurs ont dominé le marché des guides de voyage : le britannique Murray, le français Hachette avec les guides Joanne et l’allemand Baedeker qui les concurrençait en traduisant ses guides de l’allemand en anglais et en français. Comment ces entreprises commerciales survivent-elles pendant la Grande Guerre, quand le voyage de plaisir ou la villégiature deviennent secondaires, voire l’objet de mépris ? Les guides Murray cessent de paraître en 19131. Cette année-là, Baedeker avait publié 20 guides dont quatre en français et cinq en anglais, Hachette 32 guides Joanne, nouveautés et mises à jour toutes collections confondues. Quels guides sont édités ? Quels problèmes les éditeurs doivent-ils affronter ? La guerre influence-t-elle leur devenir et leur comportement de concurrents désormais ennemis ? Nous étudierons plus particulièrement les guides Joanne et nous verrons que leur destin reste étroitement ...

© Éditions Codex, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search