Version classiqueVersion mobile

Saint-Nazaire, les Américains et la guerre totale

 | 
Erwan Le Gall

Chronologie indicative

Texte intégral

1914

121 avril 1914 : Débarquement américain à Veracruz (Mexique). Le trafic au départ de Saint-Nazaire de la Compagnie générale transatlantique vers ce port mexicain ne semble pas avoir été affecté.

222 avril 1914 : Rupture des relations diplomatiques entre les États-Unis et le Mexique.

328 juin 1914 : Attentat de Sarajevo.

42 août 1914 : Premier jour de la mobilisation générale en France.

54 août 1914 : Le 1er bataillon du 64e RI caserné à Saint-Nazaire quitte la ville au petit matin pour rejoindre le reste de l’unité, à Ancenis. Woodrow Wilson annonce la neutralité américaine.

66 août 1914 : Mort d’Ellen Wilson, épouse du président des États-Unis.

731 août 1914 : Débarquement britannique à Saint-Nazaire.

8Août-octobre 1914 : Phase de guerre de mouvements. C’est la période la plus meurtrière du conflit et le début d’un long enlisement du champ de bataille, nul ne parvenant à rompre le front, ni en 1915 (doubles offensives d’Artois et de Champagne au printemps et à l’automne 1915, opération des Dardanelles), ni en 1916 (attaque allemande sur Verdun le 21 février 1916, franco-britannique sur la Somme le 1er juillet 1916).

923 septembre 1914 : L’ancien président américain Théodore Roosevelt écrit dans le magazine Outlook : « Nous tous, sur ce continent, devrions apprécier la chance que nous avons de demeurer étrangers à cette haine si profonde entre les puissances du Vieux Monde ».

1023 novembre 1914 : Les troupes américaines se retirent de Veracruz.

1915

1116 janvier 1915 : Reparution du Travailleur de L’Ouest, organe dirigé par Henri Gautier socialiste, responsable du syndicat des métallurgistes affiliés à la CGT et secrétaire de la Bourse du travail.

122 février 1915 : Arrestation de Werner Holm, citoyen allemand, alors qu’il tente de faire sauter le pont ferroviaire reliant le Maine au Canada. Début d’une vague d’arrestations aux États-Unis en lien avec des attentats réels ou supposés perpétués sur le territoire américain par l’Allemagne.

134 février 1915 : L’Allemagne déclare que les eaux entourant la Grande-Bretagne sont zone de guerre et annonce à partir du 18 février le début d’un blocus contre la navigation de commerce.

1412 février 1915 : Wilson prévient Berlin que la mort d’un ressortissant américain à la suite du torpillage d’un navire de commerce « provoquerait les plus graves conséquences pour le gouvernement impérial ».

1523 mars 1915 : Torpillage du vapeur britannique Fabala et premier mort américain de la guerre sous-marine menée par l’Allemagne.

161er mai 1915 : Torpillage par un sous-marin allemand du tanker américain Gulflight.

177 mai 1915 : Torpillage du paquebot Lusitania au large de l’Irlande par le sous-marin allemand U-20. La mort de 128 passagers américains cause un émoi considérable outre-Atlantique.

187 juin 1915 : Démission du secrétaire d’État américain William J. Bryan qui trouve la réponse de Wilson au torpillage du Lusitania trop ferme.

1919 août 1915 : Torpillage du paquebot britannique Arabic dans lequel des Américains sont tués.

201er septembre 1915 : Berlin assure à Washington que l’Allemagne cesse la guerre sous-marine sans restriction autour des îles britanniques.

2129 octobre 1915 : Aristide Briand est Président du Conseil en remplacement de René Viviani, renversé.

226-8 décembre 1915 : Conférence de Chantilly pendant laquelle Français, Britanniques et Russes décident de coordonner leurs efforts, sans pour autant opter pour un commandement unique qui n’arrivera qu’en 1918, et sera confié à Foch. Cette conférence est importante en ce qu’elle souligne le primat du cadre national et annonce, rétrospectivement, les difficultés franco-américaines à propos de l’amalgame des troupes, Pershing mettant un point d’honneur à ce que les unités du corps expéditionnaire qu’il commande combattent sous bannière étoilée (à l’exception de quelques régiments noirs, cédés à Pétain pour gagner du temps, ce qui est assez significatif du point de vue de la question raciale).

1916

2315 février 1916 : Woodrow Wilson annonce qu’il est candidat à un second mandat à la présidence des États-Unis.

2421 février 1916 : Début de la bataille de Verdun.

257 mars 1916 : Nomination au poste de Secrétaire à la Guerre de Newton D. Baker, en remplacement de Lindley M. Garrison, démissionnaire.

2615 mars 1916 : Le général Pershing entre au Mexique à la poursuite de Pancho Villa. Washington est alors plus près de la guerre avec Mexico qu’avec Berlin.

2724 mars 1916 : Torpillage dans la Manche du paquebot français Sussex. Plusieurs ressortissants américains sont blessés.

2824 avril 1916 : Début de la « Pâques sanglante » en Irlande.

293 juin 1916 : Promulgation aux États-Unis du National Defense Act autorisant le Président à porter les effectifs de l’armée régulière à 175 000 en temps de paix, au lieu de 100 000, et à 286 000 en temps de guerre. Les effectifs de la garde nationale, eux, peuvent être portés à 400 000 hommes.

301er juillet 1916 : Début de la bataille de la Somme.

3129 août 1916 : Promulgation aux États-Unis du Naval Act décidant la mise en chantier de 10 cuirassés, 12 croiseurs, 50 destroyers et 100 sous-marins. Cette loi est doublée à la même période d’un Shipping Act visant à réduire la dépendance de la marine marchande américaine vis-à-vis de la flotte britannique.

328 octobre 1916 : Le sous-marin allemand U-53 coule 4 navires de commerce américains (pour un total de près de 17 000 tonneaux) et un paquebot au large de Newport (Rhode Island). À chaque fois, les navires sont arraisonnés, les passagers et membres d’équipage transférés sur des canots de sauvetage et les bâtiments passés par le fond.

3321 octobre 1916 : Grève des 1277 ouvriers des Ateliers et Chantiers de la Loire pour l’application de la convention collective en vigueur à Penhoët. Elle ne dure qu’un jour et les représentants de l’État, arbitres du conflit, donnent raison au Syndicat des Métallurgistes.

347 novembre 1916 : élections présidentielles américaines. Le démocrate Woodrow Wilson est réélu face au républicain Charles Hughes. Le slogan utilisé pour sa campagne est éloquent : « Il nous a tenu hors de la guerre ».

3528 novembre 1916 : La réserve fédérale américaine déconseille aux Américains de souscrire aux emprunts alliés face aux risques de défaut de paiement.

366 décembre 1916 : David Lloyd George remplace à la tête du gouvernement britannique Herbert Asquith.

3718 décembre 1916 : Woodrow Wilson écrit à tous les belligérants pour connaître leurs buts de guerre et explique vouloir favoriser une paix « sans annexion, ni indemnité ».

3825 décembre 1916 : Joffre est remplacé au commandement en chef des armées françaises par Nivelle.

1917

39Janvier 1917 : Vaste mouvement de grèves en France, notamment dans l’industrie d’armement.

4010-11 janvier 1917 : Par une note officielle au président Wilson, Français, Britanniques et Russes font connaître leurs buts de guerre et leur intention de poursuivre les hostilités jusqu’à ce que ceux-ci soient atteints. Les Empires centraux déclinent pour leur part toute responsabilité dans la poursuite du conflit et réaffirme leur volonté de continuer la guerre jusqu’à la victoire.

4116 janvier 1917 : L’Allemagne déclare la guerre sous-marine « à outrance ».

4219 janvier 1917 : Le ministre allemand des affaires étrangères Arthur Zimmermann adresse à l’ambassade allemande à Mexico des instructions secrètes pour négocier en cas d’entrée en guerre des états-Unis une alliance, afin de prendre à revers Washington. Intercepté, le message cause un émoi considérable aux États-Unis et est souvent associé à la décision d’entrer en guerre. Si cette affaire offre incontestablement à Wilson un casus belli, la réalité des balances commerciales et du crédit font pencher très sérieusement, et ce depuis longtemps, les intérêts américains du côté de la France, de la Grande-Bretagne et, dans une moindre mesure, de la Russie. À la dynamique de crise doivent donc être ajoutées les réalités du temps long.

4322 janvier 1917 : Appel de Wilson pour une paix blanche.

441er février 1917 : Reprise de la guerre sous-marine à outrance par l’Allemagne.

453 février 1917 : Les états-Unis rompent leurs relations diplomatiques avec l’Allemagne.

4625 février 1917 : Sur le front ouest, retrait des troupes allemandes sur la ligne Hindenbourg. Le même jour, le paquebot américain Laconia est torpillé au large du Fastnet : deux ressortissantes américaines perdent la vie.

471er mars 1917 : Les journaux américains, informés par la maison Blanche, titrent sur l’affaire dite du Télégramme Zimmermann.

483 mars 1917 : Réunion à Nantes entre l’inspecteur des Forges représentant le ministre et le syndicat des métallurgistes pour discuter avec les Industriels de hausses de salaires. L’accord trouvé à l’issue de cette réunion est appliqué avec beaucoup de difficultés.

495 mars 1917 : Investiture de Woodrow Wilson pour son second mandat.

508-13 mars 1917 : Révolution en Russie (dite de février du fait du calendrier julien qui y est encore en usage).

5112 mars 1917 : Le cargo américain Algonquin est coulé alors qu’il transportait des vivres de New York à Londres.

5217 mars 1917 : Chute du ministère Briand.

5320 mars 1917 : Alexandre Ribot est nommé Président du Conseil.

5422 mars 1917 : Du fait de la guerre sous-marine, la France décrète l’interdiction des importations non destinées à l’État. De nombreuses dérogations existent toutefois.

552 avril 1917 : Woodrow Wilson demande solennellement au Congrès américain d’approuver l’entrée en guerre des États-Unis.

564 avril 1917 : Le maire de Nantes écrit aux autorités américaines pour demander que les troupes américaines qui viendraient à débarquer en France à l’occasion d’un éventuel conflit le fassent dans l’estuaire de la Loire.

575 avril 1917 : À l’Assemblée nationale, déclaration du Président du Conseil, Alexandre Ribot, en l’honneur des États-Unis.

586 avril 1917 : Entrée en guerre des États-Unis.

5910 avril 1917 : Le Conseil municipal de Saint-Nazaire et la Chambre de commerce émettent le vœu de voir les villes de Nantes et Saint-Nazaire désignées comme base pour accueillir les Américains.

6016 avril 1917 : Offensive française sur le Chemin des Dames.

6117 avril 1917 : Lénine rentre clandestinement en Russie. Il était auparavant en Suisse mais avait également séjourné dans de nombreux pays et même, pendant l’été 1910 quelques jours, à Pornic.

62Pendant ce temps, on répertorie les premiers cas de désobéissance dans les rangs de l’armée française suite à l’échec de l’offensive Nivelle sur le Chemin des Dames donnant naissance à ce que l’on nomme les mutineries. Il convient néanmoins de ne pas trop sur-interpréter cet événement, les non-mutins ayant toujours été plus nombreux que les mutins.

6324 avril 1917 : Départ de la mission Joffre-Viviani pour les États-Unis.

64Mai 1917 : Vague de grèves en France, et tout particulièrement dans les industries d’armement.

6510 mai 1917 : John J. Pershing est nommé à la tête du corps expéditionnaire américain.

6615 mai 1917 : Pétain remplace Nivelle à la tête de l’armée française.

6718 mai 1917 : Selective Service Act instituant la conscription.

6818-20 mai 1917 : Visite dans les ports de Basse-Loire d’une mission officieuse américaine.

6919 mai 1917 : Rejet d’une paix séparée avec l’Allemagne par le gouvernement russe.

7025 mai 1917 : Raid aérien allemand sur Folkestone. De nombreuses victimes sont à déplorer.

7128 mai 1917 : Le général Pershing quitte les États-Unis.

7231 mai 1917 : Pershing nomme un comité chargé d’étudier les avantages et inconvénients des différents ports qui seraient susceptibles de devenir des bases pour le corps expéditionnaire qu’il dirige. Décision de créer à Saint-Nazaire un camp de passage pour les troupes américaines.

738 juin 1917 : Pershing arrive à Londres.

749 juin 1917 : Le gouvernement russe rejette une proposition allemande d’armistice.

7512-18 juin 1917 : Visite par le comité américain des différents ports, dont celui de Saint-Nazaire pressentis pour accueillir le corps expéditionnaire.

7613 juin 1917 : Nouveau grand raid aérien allemand sur la Grande-Bretagne. On déplore plus de 600 victimes. Arrivée de Pershing en France.

7714 juin 1917 : Départ de New-York du premier convoi du corps expéditionnaire américain à destination de la France.

7821 juin 1917 : Création de la Base n°1 dont le quartier général se trouve à Saint-Nazaire, au Grand Hôtel.

7925 juin 1917 : Déménagement du quartier général de la Base n°1 dans un immeuble situé à l’angle de la rue de l’Hôtel de Ville et du boulevard de l’Océan.

8026 juin 1917 : Arrivée des premiers contingents du corps expéditionnaire américain débarquant à Saint-Nazaire. Les navires sont le Tenadores, le Havana, le Saratoga et le Pastores. C’est le début d’un flux qui ne s’inverse qu’en novembre 1918, avec les opérations de rembarquement.

8127 juin 1917 : Le croiseur français Kleber est torpillé au large de Brest.

8228 juin 1917 : Le camp du Bois Guimard a une capacité de 14 000 Doughboys. Torpillage du cargo Marne n°1 au large de Noirmoutier par le sous-marin allemand UC-61.

83Juillet 1917 : Crise politique en Allemagne. Le chancelier Bethmann Hollweg, puis Arthur Zimmermann, démissionnent, tiraillés entre le jusqu’auboutisme du haut-commandement armé et la volonté de compromis du parlement.

846 juillet 1917 : Installation à Saint-Nazaire, dans le collège de garçons, d’un hôpital américain.

8513 juillet 1917 : Nomination à la chancellerie de Georg Michaelis en remplacement de Theodbald von Bethmann Holweg.

8623 juillet 1917 : Dans la matinée, les 1 587 ouvriers du chantier de la Loire cessent le travail. Ils sont rejoints dans ce mouvement par 4 879 ouvriers de 9 autres établissements nazairiens. Après avoir obtenu satisfaction, le travail reprend le lendemain.

871er aout 1917 : Appel à la paix « sans conquêtes ni annexions » du pape Benoît XV.

8810 août 1917 : Entrée en service de la première poste militaire américaine en France.

8916 août 1917 : L’estuaire de la Loire et les côtes de Loire-Inférieure sont englobés dans une « zone spéciale » où règne l’état de siège. La circulation des personnes et la correspondance sont étroitement surveillées.

9021 août 1917 : Ouverture d’un hôpital américain à Savenay.

9112 septembre 1917 : Paul Painlevé succède à la Présidence du Conseil à Alexandre Ribot.

9217 septembre 1917 : Mutinerie de soldats du corps expéditionnaire russe en France, au camp de la Courtine.

9327 septembre 1917 : Début de l’aménagement des ateliers des Chantiers de la Loire.

9419 octobre 1917 : Raid de onze dirigeables allemands sur Londres.

9520 octobre 1917 : Arrivée des premières troupes américaines en zone de combat, dans le secteur de Lunéville.

9624 octobre 1917 : Sévère défaite italienne à Caporetto, revers entraînant à Rome une crise ministérielle.

9727 octobre 1917 : Dans le secteur « calme » de Toul, les premières troupes américaines prennent le service en tranchées, à côté d’unités plus aguerries de l’armée française. C’est la dernière phase de leur instruction qui débute.

981er novembre 1917 : Georg von Hertling remplace Georg Michaelis à la chancellerie.

992 novembre 1917 : Déclaration Balfour.

1003 novembre 1917 : Premières pertes américaines au front, concédées à l’occasion d’un coup de main allemand. Il s’agit d’hommes du 16th Infantry Regiment (1re DIUS), arrivés en France via Saint-Nazaire.

1017 novembre 1917 : Début de la révolution d’octobre en Russie.

10216 novembre 1917 : Début du cabinet Clemenceau, le Tigre devenant Président du Conseil.

1033 décembre 1917 : Des pourparlers sont engagés entre le nouveau gouvernement russe et l’Allemagne pour une paix séparée.

10415 décembre 1917 : Un armistice est signé à Brest-Litovsk entre la Russie et l’Allemagne, prélude au traité de paix du même nom du 3 mars 1918.

1918

1051er janvier 1918 : À cette date, le corps expéditionnaire américain en France compte 150 000 soldats. Seule une minorité d’entre eux est équipée et encore moins sont correctement instruits. La France attend la présence dans les tranchées de 100 000 Doughboys d’ici à l’été, 500 000 d’ici à la fin de l’année 1918.

1068 janvier 1918 : Discours des « 14 points » du président Wilson.

10724 janvier 1918 : Berlin et Vienne répondent négativement au président Wilson.

10812 février 1918 : James Reese Europe et son orchestre se produisent au théâtre Graslin à Nantes. Cette soirée est globalement retenue par l’historiographie comme étant le moment du premier concert de jazz en Europe.

1093 mars 1918 : Traité de Brest-Litovsk.

11011 mars 1918 : Dans le Kansas, découverte de la première souche d’une forme particulièrement virulente de grippe, dit espagnole.

11121 mars 1918 : Libérée de la guerre sur le front est, l’Allemagne masse ses troupes à l’ouest et lance une gigantesque offensive dite « bataille de l’Empereur » (Kaiserschlacht). Dans la Somme, l’opération Michaël, important coup de boutoir allemand qui surprend les alliés et cause de nombreuses pertes. C’est la première des 5 offensives allemandes du printemps 1918. Seuls quelques éléments du corps expéditionnaire sont concernés.

11223 mars 1918 : Premier bombardement de Paris par un canon allemand à longue portée située à Crépy-en-Valois, à 120 kilomètres de distance.

11326 mars 1918 : Conférence de Doullins où Français et Britanniques se mettent d’accord pour que le général Foch coordonne les différentes armées alliées.

11430 mars 1918 : Le général Pershing met solennellement à la disposition de Foch les troupes qu’il commande.

1159 avril 1918 : Offensive Georgette. Les Allemands attaquent dans le secteur d’Ypres, en Flandres, dans le but d’accéder à la mer. Le front est de nouveau rompu mais les renforts français permettent d’instaurer une ligne de résistance.

11614 avril 1918 : Foch est officiellement nommé généralissime des armées alliées.

11725 avril 1918 : La 1re DIUS est en première ligne en Picardie, après plusieurs semaines d’instruction aux côtés d’unités de l’armée française, sur des portions « calmes » du front. C’est la première unité du corps expéditionnaire à être ainsi engagée.

11819 mai 1918 : Mort au combat, à bord de son Nieuport 28, de l’As franco-américan Raoul Lufbery.

11925 mai 1918 : Des sous-marins allemands sont repérés dans les eaux territoriales américaines.

12027 mai 1918 : Offensive Blücher sur le Chemin des Dames qui permet aux Allemands de percer les lignes françaises, de revenir à la guerre de mouvements et, pour tout dire, de renouer avec une situation qui n’est pas sans faire penser à celle d’août 1914. La 2e DIUS ainsi que des éléments des 3e et 28e divisions sont impliqués, notamment dans le secteur de Château-Thierry.

12130 mai 1918 : Offensive Gneisenau qui permet aux Allemands de progresser d’une dizaine de kilomètres dans le secteur de Noyon-Montdidier.

1226 juin 1918 : Début de la bataille du bois de Belleau, dans l’Aisne, où s’illustrent notamment les 5th et 6th Marines.

1239-13 juin 1918 : échec de l’offensive allemande de Noyon qui est enrayée par une vigoureuse contre-attaque française dirigée par le général Mangin.

12415 juillet 1918 : Attaque allemande dans le secteur de Reims. 85 000 soldats américains sont engagés (3e, 28e et 42e DIUS).

12518 juillet 1918 : Contre-offensive lancée par Foch avec des troupes françaises soutenues par des troupes américaines « prêtées » par Pershing. C’est le second miracle de la Marne, après celui de septembre 1914. Les Allemands sont refoulés presque totalement sur leurs lignes du printemps 1918.

1268 août 1918 : Début de l’offensive alliée des cent jours. L’arrivée imminente d’une masse très importante d’Américains conjuguée à de nombreuses défections dans les rangs allemands donne à Berlin la certitude que la guerre est perdue.

12715 août 1918 : Des troupes américaines débarquent à Vladivostok, en Sibérie orientale, dans le cadre de la guerre civile russe.

12812 septembre 1918 : Offensive américaine de Saint-Mihiel. Pour la première fois le corps expéditionnaire américain opère seul.

12915 septembre 1918 : Berlin fait une offre de paix séparée à la Belgique tandis que Vienne propose à Washington la tenue d’une conférence de paix.

13026 septembre 1918 : Offensive générale lancée en Meuse-Argonne par Foch. Les Américains y tiennent une part importante.

1313 octobre 1918 : Max de Bade forme un nouveau gouvernement en Allemagne.

1324 octobre 1918 : L’Allemagne adresse une note aux États-Unis, prémices de conversations à propos de la paix.

13313 octobre 1918 : Libération de Lille.

1345 novembre 1918 : Les Républicains remportent les élections de mi-mandat aux États-Unis. Wilson n’a plus la majorité, ni à la Chambre des représentants, ni au Sénat.

1359 novembre 1918 : Abdication de Guillaume II.

13611 novembre 1918 : Armistice de Rethondes.

1919

13712 janvier 1919 : Ouverture de la conférence de paix de Paris.

13829 janvier 1919 : Aux États-Unis, ratification du 18e amendement instaurant la Prohibition.

13922 février 1919 : Le Travailleur de L’Ouest dénonce « la campagne violente de la presse américaine contre la politique belliqueuse de la France ».

14028 juin 1919 : Signature du traité de Versailles.

14120 octobre 1919 : Départ des derniers soldats américains de Saint-Nazaire.

14216 et 30 novembre 1919 : élections législatives en France. Elles accouchent d’une chambre dite « bleu horizon ».

14319 novembre 1919 : Le Sénat américain refuse de ratifier le traité de Versailles.

1920

1443 janvier 1920 : Les dernières troupes américaines quittent la France.

14526 août 1920 : Aux États-Unis, ratification du 19e amendement accordant le droit de vote aux femmes.

1462 novembre 1920 : élection de Warren G. Harding à la Maison Blanche.

© Éditions Codex, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search