Version classiqueVersion mobile

Comprendre le monument aux morts

 | 
Franck David

Sources et bibliographie

Texte intégral

Ouvrages et articles sur les monuments aux morts

Amado Alain, Monuments en exil, éditions de l’Antlathrope, 1979.

Prost Antoine, « Les monuments aux morts », dans Nora Pierre (dir.), Les Lieux de mémoire. I. La République, Gallimard, 1984, pp. 195-228.

Becker Annette, Les monuments aux morts : patrimoine et mémoire de la Grande Guerre, Errance, 1988.

Pérès Hubert, « Identité communale, République et communalisation. À propos des monuments aux morts des villages », dans Revue française de science politique, n°5, 1989, pp. 665-682.

Becker Annette, Pelletier Olivier, Renoux Dominique, Rivé Philippe, Thomas Christophe (dir.), Monuments de mémoire. Monuments de la Grande Guerre, Mission permanente aux commémorations et à l’information historique, 1991.

Tixhon Axel, Van Ypersele Laurence, « Du sang et des pierres. Les monuments de la guerre 1914-1918 en Wallonie », Cahiers d’Histoire du Temps Présent, nº7, 2000, pp. 83-126.

Bouillon Jacques, Petzold Michel, Mémoire figée, Mémoire vivante : Les monuments aux morts, Ministère de la Défense, Secrétariat aux Anciens Combattants, éditions Citedis, 2003.

Becker Annette, « Les monuments aux morts, des œuvres d’art au service du souvenir », Les Chemins de la Mémoire, n°144, novembre 2004.

Beauhaire Matthieu, L’Histoire, la mémoire la pierre. Les monuments aux morts de la Première Guerre mondiale dans le département de l’Essonne, Mémoire de Master d’histoire contemporaine, Université Evry-Val-d’Essonne, 2 volumes, 2007. L’étude départementale la plus aboutie avec un volume complet dédié à la présentation de chaque monument pour toutes les communes concernées.

Cathalifaud Jeannette, Herman-Bredel Josepha, En mémoire d’elles : La statuaire féminine dans les monuments aux morts du Limousin, 1914-1918, Culture et Patrimoine en Limousin, 2008.

Pellegrinetti Jean-Paul, Ravis-Giordani Georges, « Les monuments aux morts de la première guerre mondiale en Corse », Cahiers de la Méditerranée, nº81, 2010.

El Kenz David, Nérard François-Xavier (dir.), Commémorer les victimes en Europe (XVI-XXIe siècles), Champ Vallon, 2011.

Zimet Joseph, Commémorer la Grande Guerre (2014-2020). Propositions pour un Centenaire international. Rapport au Président de la République, Secrétariat général pour l’administration, Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives, septembre 2011.

Mémoire et monuments. Quand les pierres racontent notre histoire, Dossier pédagogique du Musée royal de l’armée et d’histoire militaire, 16 pages, s.n.l.d., [http://www.klm-mra.be/klm-new/frans/educatief/downloads/dossierpeda.pdf].

Le site du CRID 14-18 recense une abondante bibliographie régulièrement actualisée sur les monuments aux morts. Elle est accessible à partir de la page d’accueil [http://www.crid1418.org] dans la rubrique « Lectures et bibliographies », partie 5 « Quitter la guerre », 5.3 « Les traces de la guerre » et enfin 5.3.9 « Commémorer et représenter ».

Sur le 11 novembre.

Ferro Marc, 11 novembre 1918, Perrin, 2008. Beau livre édité pour les quatre-vingt-dix ans de l’armistice privilégiant les photographies d’époque, sur les derniers mois de la guerre et les répercussions de l’événement.

Mise au point sur l’historiographie de la Première Guerre mondiale

Julien Élise, « À propos de l’historiographie française de la première guerre mondiale », Labyrinthe, 18, 2004, pp. 53-68.

Bandes dessinées autour de l’enfer de la Grande Guerre

Tardi, C’était la guerre des tranchées, Casterman, 1993.

Larcenet Manu, Une aventure rocambolesque de Vincent Van Gogh : la ligne de front, Dargaud, 2004.

Tardi, Putain de guerre, 2 vol., Casterman, 2009.

Gibrat, Matteo, 2 vol., Futuropolis, 2008-2010.

Kris, Maël, Notre mère la guerre, 4 vol., Gallisol, 2009-2011.

Cothias, Ordas, Mounier, L’ambulance 13, 3 vol., Grand Angle, Service de santé des Armées, 2011.

émissions radiophoniques sur la mémoire de la Première Guerre mondiale

Perrot Michelle, « Les douleurs de la Grande Guerre », Les lundis de l’histoire, France Culture, 14 février 2011. L’émission aborde la question de la « brutalisation » avec deux spécialistes, Annette Becker et John Horne, membres de l’Historial de Péronne.

Laurentin Emmanuel, « 14-18, naissance d’une nation », La fabrique de l’histoire, France Culture, 10 novembre 2010. Le troisième volet de cette émission est consacré aux monuments aux morts et à leur inauguration, aux débats sur les soldats inconnus, aux récupérations politiques des morts de la guerre en France et en Allemagne. Avec élise Julien (IEP de Lille) et Nicolas Offenstadt (Paris I).

Mermet Daniel, « La chanson de Craonne. Les mutins », Là-bas si j’y suis, 7, 8 et 9 novembre 2007.

Les sites internet de recensement des monuments aux morts

Il ne s’agit pas d’établir de hiérarchie dans une recension par ailleurs non exhaustive. Ces initiatives individuelles sont louables et manifestent chacune un souci de faire connaître la diversité des monuments aux morts. Inégalement enrichis, ces sites personnels œuvrent chacun à leur manière à constituer un corpus plus large que ne le permettrait n’importe quel parcours sur le terrain. Ouverts à la participation des internautes ils constituent un vaste corpus documentaire et facilitent ainsi les approches transversales.

Les monuments aux morts sculptés de la Première Guerre mondiale en France [http://www.monumentsauxmorts.fr] est animé depuis 2007 par un spécialiste de l’histoire de l’art. Il se fixe comme ambition un référencement patrimonial avec, outre une photographie en noir et blanc, une notice technique basée sur les données des archives départementales (série O) et le dépouillement de la presse locale. Sont ainsi précisés l’architecte, le sculpteur, la date du projet et celle de l’inauguration, le coût ainsi qu’une bibliographie précieuse. La recherche peut être menée géographiquement par une carte départementale ou par un index des architectes, sculpteurs et marbriers, éditeurs ou fondeurs.

Les monuments pacifistes [http://moulindelangladure.typepad.fr], adopte – avec en exergue une citation de Jean Jaurès – un parti-pris résolument affiché. Le site s’attache à présenter avec force détails environ deux-cent soixante monuments sculptés parmi les plus remarquables en la matière. Les présentations, accompagnées de plusieurs photographies, sont classées par régions et par thèmes. En plus de la catégorie « Monuments pacifistes » d’autres entrées permettent de découvrir ce patrimoine : les pleureuses, les monuments humanistes, les Piétas, les soldats agonisants ou gisants et les fusillés pour l’exemple. Des notices sur quelques sculpteurs s’étant distingués dans ces registres complètent l’ensemble, fort documenté.

Monuments aux morts [http://ps1.free.fr/Monuments-aux-Morts] recense des photographies de monuments aux morts, sans distinction, avec en général plusieurs vues pour chacun d’entre eux. Tous les départements comptent quelques clichés avec une nette domination des départements de l’ouest.

Queutchny 1914-1918 [http://queutchny1418.canalblog.com] découle de la curiosité d’un passionné de la Grande Guerre qui a commencé en 2003 à photographier les monuments aux morts. Depuis la mise en ligne du site en 2006, le corpus n’a cessé de s’enrichir grâce aux dizaines de visiteurs quotidiens. On y trouve ainsi près de quatre mille photographies classées par départements. Ce travail de titan animé par le « devoir de mémoire » compte sur l’effet boule de neige pour concrétiser un jour le rêve de l’exhaustivité auquel chacun peut s’associer.

Topic Topos [http://fr.topic-topos.com] est un éditeur numérique qui a choisi de s’intéresser à tout ce qui peut se rattacher au patrimoine des communes de France (une crypte, une inscription, un musée, etc.). Environ six-cent cinquante monuments aux morts sont référencés sous la forme d’une photographie accompagnée parfois d’un bref commentaire.

Grande Guerre 14-18 [http://grande-guerre-1418.com] fournit des statistiques départementales, régionales et nationales fondées sur les données de ces fiches individuelles. Elles constituent à la fois un exemple de ce qui peut être fait à l’échelle d’une commune et des éléments de comparaison à d’autres échelles.

MémorialGenWeb [http://www.memorial-genweb.org‎], site créé en 2000 par Éric Blanchais, constitue une importante base de données des soldats et victimes civiles, français et étrangers, tués ou disparus par faits de guerre, morts en déportation et « morts pour la France » lors des guerres du XXe siècle.

L’encyclopédie libre Wikipédia [http://fr.wikipedia.org] consacre un article aux monuments aux morts pacifistes avec un recensement par région et par pays.

© Éditions Codex, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search