Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fils de saints contre fils d’esclaves

 | 
Salima Naji

Annexe 4. Planches

Planche n° 13

Autres étapes du Mûssem des Tayfa n’ibrîl-s des distinctions sociales élémentaires

Texte intégral

1Le prône depuis les illustres notables qui s’y invitent, le prône depuis la foule qui regarde. Sous l’œil des caméras et photographes, le déroulement d’un mûssem aux hôtes très attendus. On reconnaît ainsi celui qui est presque considéré dans l’Anti-Atlas et le Souss comme un Saint contemporain : Hajj Tayyeb, facilement identifiable ; à côté de lui, El-‘Alîm Ya‘qûbi, tout habillé de blanc également, digne héritier du Saint, ainsi que le maire de Casablanca, Mohamed Sajid. Moment de distinction suprême : ces mêmes personnalités sont aux côtés de l’officiant lorsqu’il fait son prône, sur l’estrade aux sacrifices, dos au tombeau.
Imi n’Tatelt est un mûssem de pauvres, mais la poignée de seigneurs qui s’y invite ne se mélange pas aux indigents venus en masse assister aux sacrifices et à ces visites attendues.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/cjb/docannexe/image/254/img-1.jpg
Fichier image/, 1,2M

© Centre Jacques-Berque, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540