Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'ordolibéralisme allemand

 | 
Patricia Commun

II - L'enracinement de l'ordolibéralisme dans la pensée économique, philosophique et religieuse allemande

Ordnungstheorie et ordolibéralisme : les leçons de la tradition

Du caméralisme à l’ordolibéralisme : ruptures et continuités ?

Sylvain Broyer

Résumé

La République fédérale d’Allemagne a assis sa performance économique et sociale sur un modèle de capitalisme qui prend racine dans le schéma de l’ordolibéralisme. Les particularités de ce schéma peuvent en partie être expliquées par les événements forces qui ont bâti l’économie allemande : la concentration industrielle, l’hyperinflation, la crise économique mondiale des années 30 et l’économie de guerre. Mais l’ordolibéralisme ne réalise pas seulement un modèle d’expériences. Il s’est principalement nourri d’une réflexion théorique autour du concept d’ordre économique (Ordnungstheorie), qui a animé la pensée économique allemande depuis ses origines. Ce papier retrace brièvement les termes de ce débat théorique, pour montrer en quoi l’ordolibéralisme a su tirer les leçons de la tradition dans laquelle il s’inscrit.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son second ouvrage majeur, qui traite des Principes de la politique économique, l’économiste allemand Walter Eucken donne corps aux fondements positifs et normatifs de l’Ecole de Fribourg. Ses principes peuvent être considérés comme le programme fondateur de l’ordolibéralisme. La construction logique de cet ouvrage s’appuie sur les Fondements de l’économie politique publiés une décennie plus tôt par le même Walter Eucken. Si certains points de rupture se constatent entre les deux ouvrages, une relation forte entre ordolibéralisme et Ordnungstheorie peut être mise en lumière.

L’ordolibéralisme est traditionnellement appréhendé comme une doctrine d’obédience néolibérale, cherchant réponse au caractère exsangue de l’économie allemande après la Seconde Guerre mondiale. L’Ordnungstheorie se conçoit pour sa part comme une tentative de renouvellement du discours économique allemand après la grande dépression des années trente. A cette période, la scène académique allemande est toujours...

Auteur

Economiste à la Caisse des Dépôts et Consignations, CDC Ixis, Capital markets.
Thèse en cours : « L’ordolibéralisme et les institutions du capitalisme allemand ».
sylvain.broyer@t-online.de

© IFAEE, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540