Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les médias à l’ère du numérique

 | 
Isabelle Bourgeois

Les intervenants

Texte intégral

1 Francis Balle
Professeur à l’Institut Français de Presse (IFP, Université de Paris 2) ; directeur de l’Institut de recherches et d’études sur la communication (IREC)
Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris. 1963-67 : professeur de philosophie au lycée français d’Oran, puis assistant à l’Université d’Alger. 1967-1972 : assistant de Raymond Aron, puis maître-assistant à la Sorbonne. 1976-1986 : directeur de l’Institut Français de Presse. 1986-89 : Vice-chancelier des Universités de Paris. 1989-93 : membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), en charge du spectre hertzien, des nouvelles normes et des nouvelles technologies. Depuis 1981 : professeur invité à l’Université de Stanford (Californie). Depuis août 2004 : membre du Conseil d’administration de Radio France. Nombreuses publications, notamment « Médias et sociétés » (1980, régulièrement actualisé).

2 Isabelle Bourgeois
Chargée de recherches au Centre d’Information et de Recherche sur l’Allemagne Contemporaine (CIRAC) ; maître de conférences à l’Université de Cergy Pontoise.
Née en 1955. Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure (Fontenay-aux Roses). 1980-1985 : lectrice à l’Université de Hanovre. 1985-1988 : attaché culturel près l’Ambassade de France à Bonn, chargée de l’audiovisuel, puis chargée de mission à la Direction générale des relations culturelles, scientifiques et techniques du Ministère des Affaires étrangères (Coordination Europe, puis Direction de la Communication). Depuis novembre 1988 : chargée de recherches au Centre d’Information et de Recherche sur l’Allemagne contemporaine (CIRAC). 1989-2001 : chargée de cours à l’Institut d’études politiques de Paris. Depuis 2002 : maître de conférences à l’Université de Cergy Pontoise. Domaines d’activité : questions économiques et sociales, médias/communication, économie du savoir, innovation, études comparées France/Allemagne dans ces domaines. Nombreuses publications en France et en Allemagne. 1990-2006 : correspondante du bulletin spécialisé « epd-medien ». Depuis 2000 : rédactrice en chef de Regards sur l’économie allemande (Bulletin économique du CIRAC).

3 Olaf Christiansen
Avocat spécialisé dans le droit des concentrations, Bertelsmann AG
Né en 1971. Etudes de droit à Würzburg et à la Penn State Dickinson School of Law, USA. Stage de fin d’études à Hambourg. Avocat dans un cabinet international à Berlin, avant de rejoindre la Bertelsmann AG en 2002. Au sein de la direction Droit des sociétés du Groupe Bertelsmann à Gütersloh et Bruxelles, en charge du droit des concentrations et de ses domaines connexes, comme le droit des médias et de leur concentration. Suit principalement les procédures de contrôle des fusions au niveau allemand et européen, ainsi que les questions juridiques internes liées aux concentrations dans les domaines télévision et radio, presse quotidienne et périodique, magazines, livres et musique, ainsi que dans les activités d’impression et de services.

4 Prof. Dieter Dörr
Président de la Kommission zur Ermittlung der Konzentration im Medienbereich (KEK : Commission d’évaluation de la concentration dans le secteur des médias ; Potsdam)
Né en 1952 à Tübingen. Etudes de droit, Universités de Sarrebruck et de Cologne, puis Professeur à l’Institut des affaires internationales de l’Université de Hambourg. 1990-95 : Directeur juridique du Saarländischer Rundfunk (établissement de radiodiffusion de droit public de la Sarre). Depuis 1995, titulaire de la Chaire de Droit public, Droit international et européen et de Droit des médias à l’Université Johannes-Gutenberg de Mayence. Depuis 2000, Directeur de l’Institut des Médias de Mayence. Depuis 2000, membre de la KEK, puis président depuis 2004. Parallèlement (fonction secondaire), depuis 2003, Juge auprès du Tribunal supérieur régional de Coblence.

5 Peter Eberl
DG Concurrence, Commission européenne (Bruxelles)
Etudes de droit et d'économie à l’Université de Bayreuth et en France (maîtrise de droit international, Aix-en-Provence, et D.E.A de droit communautaire, Rennes). Avant de joindre la Commission européenne, Peter Eberl a travaillé pour des cabinets internationaux d'avocats à Bruxelles et à New York, pour l’ART (aujourd’hui l’ARCEP) en France et dans le secteur public en Allemagne. Peter Eberl est fonctionnaire européen au sein de la Direction Générale de la concurrence à Bruxelles. Il est actuellement membre de l'unité en charge des questions horizontales et de cohérence dans le domaine du contrôle des fusions et de l'anti-trust. Récemment, il a travaillé sur des fusions concernant les systèmes de navigation et des cartes numériques ainsi que des concentrations dans les marchés de la publicité online. En outre, il a suivi des cas anti-trust concernant les droits d'auteur et la musique en ligne.

6 Elisabeth Flüry-Hérard
Membre du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA, Paris)
Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et de l’ENA. 1982-86 : Administrateur civil des services du Premier ministre. 1986-88 : Mise à disposition du Secrétariat général du comité interministériel pour les questions de coopération économique européenne (SGCI). 1989-93 : Déléguée aux affaires européennes, puis directeur des affaires internationales au Centre national de la cinématographie (CNC). 1993-94 : Conseiller technique au cabinet de Jacques Toubon, ministre de la Culture. 1994-98 : Directeur de la production cinématographique, puis directeur du cinéma au CNC. 1998-2002 : Directeur général de l’Institut français du cinéma et des industries culturelles (IFCIC). 1999-2002 : membre du Conseil de la concurrence. Depuis avril 2002 : membre du CSA.

7 Prof. Jürgen Heinrich
(Université de Dortmund)
Etudes de sciences économiques et de gestion à Kiel et Tübingen ; soutenance de thèse à Kiel. Collaborateur de l’institut de recherche économique Institut für Weltwirtschaft (IfW, Kiel) et maître de conférences à l’université de Kiel. Depuis 1980 : Chaire de journalisme économique à l’Université de Dortmund. Domaines de spécialité : économie des médias, macro-économie et journalisme économique.

8 Victor Henle
Président de la Thüringer Landesmedienanstalt (TLM : autorité de régulation du secteur privé des médias du Land de Thuringe)
Né en 1942. Etudes de droit à Munich et Paris. Diverses fonctions dans l’administration du gouvernement de l’Etat libre de Bavière. 1985-89 : journaliste dans un quotidien bavarois, développement des activités de l’éditeur et direction (filiale radio, radio locale et câblo-opérateur régional). 1989-90 : au sein du ministère de l’Intérieur de Bavière, création et direction d’un mensuel pour la police bavaroise. 1990-92 : participation à l’institution du ministère de l’Intérieur de Thuringe, puis porte-parole. 1992-2007, Président de la TLM. Depuis 1999, vice-président de la Direktorenkonferenz der Landesmedienanstalten (DLM : conférence permanente des directeurs des autorités de régulation des médias des Länder) et président de la Konferenz der Direktoren der Landesmedienanstalten (KDLM : conférence permanente des directeurs en charge de la garantie du pluralisme). 1993-2007, membre de la Commission Protection de la jeunesse et de la Cellule commune des Landesmedienanstalten pour les questions relatives aux programmes, à la publicité et à la compétence médiatique.

9 Prof. Bernd Holznagel
Directeur de l’Institut für Informations-, Telekommunikations- und Medienrecht auprès de l’Université de Münster
Né en 1957 à Lehrte près de Hanovre. Etudes de droit et de sociologie à Berlin, puis cursus Master of Laws Program de l’Université McGill de Montréal. Thèse soutenue en 1990. 1988-91 : auditeur de justice. 1991-95 : maître de conférences au Département d’études juridiques II de l’Université de Hambourg. 1996 : habilitation et délégation sur une chaire de droit public et administratif à l’Université de Potsdam. 1997 : titulaire de la Chaire de droit public et administratif à la Westfälische Wilhelms-Universität de Münster. Directeur de l’Institut für Informations-, Telekommunikations- und Medienrecht, Département droit public, auprès de l’Université de Münster.

10 Isabell Hülsen
Journaliste médias au Financial Times Deutschland
Née en 1973 à Düsseldorf. Scolarité à Gummersbach et Hambourg. Etudes de sciences politiques, de journalisme et d’histoire à Hambourg et Paris. Durant les études, stages effectués notamment à Gruner + Jahr/Prisma Presse (Paris). Formation professionnelle de journaliste au Financial Times Deutschland, puis journaliste dans le même quotidien. Depuis 2005, journaliste médias. 2005 : admission à la FT School of Excellence. Depuis 2007, journaliste à Der Spiegel (Hambourg).

11 Hans-Jürgen Jakobs
Directeur de la rubrique Médias du quotidien Süddeutsche Zeitung (Munich)
Né en 1956 à Wiesbaden. Etudes en sciences économiques à Mayence. 1985-86 : Formation professionnelle de journaliste dans la rédaction des quotidiens Mainzer Allgemeine Zeitung/Wiesbadener Tageblatt. 1986-89 : journaliste au magazine ZV+V et rédacteur en chef du magazine Copy (groupe Handelsblatt, Düsseldorf). 1990-93 : directeur de la rubrique Economie du quotidien Münchner Abendzeitung. 1993-2001 : journaliste à l’hebdomadaire Der Spiegel (Hambourg). Depuis 2001, directeur de la rubrique Médias du quotidien Süddeutsche Zeitung (Munich).

12 Uwe Kammann
Directeur de l’Institut Adolf-Grimme (Marl)
Né en 1948 à Bünde. Etudes de germanistique et de romanistique. Journaliste au quotidien Rheinische Post (Düsseldorf). 1978 : journaliste à l’agence Evangelischer Pressedienst (epd). 1984 : responsable de la rédaction du bulletin d’information spécialisé epd medien. Nombreuses contributions à la presse quotidienne et hebdomadaire, émissions radio et TV, conférences et animations de débats (congrès professionnels). Membre de divers jurys, dont : Prix Adolf-Grimme, Deutscher Fernsehpreis, Hörspielpreis der Kriegsblinden. Membre du comité consultatif du symposium annuel Mainzer Tage der Fernsehkritik et de la Filmakademie Baden-Württemberg. Distinctions : Deutscher Preis für Medienpublizistik et Hans-Bausch-Media-Preis.

13 Thomas Kleist
Avocat, ancien Secrétaire d’Etat
Né en 1955. Etudes de droit à l’Université de Sarre. 1980-93 : maître de conférences. 1985 : Directeur et président du directoire de la Landesanstalt für das Rundfunkwesen des Saarlandes, SLM (autorité de régulation du secteur privé des médias du Land de Sarre). 1994-96 : Président de la Direktorenkonferenz der Landesmedienanstalten (DLM : conférence permanente des directeurs des autorités de régulation des médias des Länder). 1996-99 : Secrétaire d’Etat au gouvernement du Land de Bavière. Depuis 2000 : avocat et activités de conseil en management (médias, secteur hospitalier). Depuis 2000 : Directeur de l’Institut du Droit européen des médias (EMR, Sarrebruck/Bruxelles). Président du Conseil d’administration du Saarländischer Rundfunk (établissement de radiodiffusion de droit public de la Sarre). Vice-président du conseil de surveillance des sociétés Werbefunk GmbH et Telefilm GmbH. Membre du conseil de surveillance de Radio Salü GmbH. Président du comité consultatif de la société OBG GmbH. Membre du cercle des managers de la Fondation Friedrich-Ebert. Nombreuses publications sur les médias.

14 Jasmin Kundan
Assesseur (jusqu’en juin 2008) à la 6 ème section de décision du Bundeskartellamt (Medias)
1990-95 : Etudes de droit à l’Université de Heidelberg, puis de Cologne ; premier Examen d’Etat. 1996-1998 : Stage préparatoire juridique à Düsseldorf ; deuxième Examen d’Etat. Juillet 1998-août 2001 : Conseiller rapporteur à l’Autorité de régulation des télécommunications et des services postaux (ex-RegTP, actuellement Bundesnetzagentur) ; procédures d’autorisation ex ante concernant la rétribution des prestations exécutées d’avance par Deutsche Telekom AG. Août 2001-mai 2008 : Assesseur à l’Office fédéral des cartels, d’abord à la 11ème Section de décision : Contrôle des abus sur les marchés de l’électricité jusqu’en mai 2004, puis à la 6ème Section de décision : Médias, sport, industrie du papier (contrôle des fusions et procédures en matière de cartels). Depuis juin 2008 : Expert détaché auprès de la Commission Européenne de Bruxelles, Direction Générale de la concurrence (Merger Network).

15 Alain Lancelot
Ancien membre du Conseil constitutionnel ; président de la commission chargée d’examiner les problèmes de concentration dans les médias
Né en 1937 à Chêne-Bougeries (Suisse). Professeur des Universités, Docteur ès lettres et sciences humaines, docteur en études politiques, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris. 1987-1996 : Directeur de l’Institut d’études politiques de Paris. Administrateur de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, membre du Conseil d’administration de l’ENA. 1992-1993 : membre de la Commission de réforme du mode de scrutin et du Comité consultatif pour la révision de la Constitution. 1996-2001 : membre du Conseil Constitutionnel.

16 Joseph Lorent
Grand reporter au quotidien Luxemburger Wort et membre du Conseil de direction
Né en 1946. Journaliste au quotidien Luxemburger Wort depuis 1973 : d’abord directeur de la rubrique Politique et affaires sociales, parallèlement responsable du dossier Médias ; aujourd’hui, Grand reporter et membre du Conseil de direction. Avril-mai 1994 : observateur désigné par l’UE pour les premières élections libres en Afrique du Sud. Depuis 1981, membre du Conseil Luxembourgeois de la Presse, dans diverses fonctions : secrétaire général de 1981 à 1994, et depuis 2004 ; président de 1994 à 1996 et de 2002 à 2004. Ancien président de l’Union des Journalistes Luxembourg (UJL). Membre de la Commission de Conseil sur les médias auprès du Premier ministre.

17 Jean-Louis Missika
Consultant (stratégie médias et conseil en communication) et professeur à Sciences Po, Paris.
Diplômé en philosophie, sciences politiques, gestion et sciences économiques. 1979-1984 : conseiller du Président Directeur Général d’Antenne 2. 1988-1991 : chef du service information et diffusion du Premier ministre Michel Rocard. 1991-1995 : collaborateur de la Sofres. 1995-1998 : Directeur général de l’institut de sondages BVA. Puis, création et direction de la société JLM Conseil (conseil en stratégie médias et en communication). Depuis 1984 : professeur de sociologie des médias à l’Institut d’études politiques de Paris. Auteur de nombreuses publications, notamment de La fin de la télévision (2006).

18 Bénédicte de Peretti
Correspondante en Allemagne du quotidien économique La Tribune.
Née en 1959 à Versailles. Formation commerciale. Diplômée de l’ESCP-EAP European School of Management in Paris, Oxford et Düsseldorf (Diplom-Kauffrau). 1982-1988 : journaliste à Paris dans différents quotidiens (La Croix et Libération). De 1988 à juin 2008 : correspondante en Allemagne du quotidien économique La Tribune

19 Jacques Rigaud
Ancien Président directeur général de RTL radio (Paris).
Vice-président de la Fondation Robert Schuman (Paris).
Né à Paris en 1932. Diplômé de l’ENA. 1958-1985 : professeur à l’Institut d’études politiques de Paris. 1969-1973 : directeur du cabinet de Jacques Duhamel, ministre de l’Agriculture, puis des Affaires culturelles. 1975-1978 : Sous-directeur général de l’UNESCO ; puis conseiller spécial du ministre des Affaires étrangères Jean François-Poncet. 1980-juin 2000 : administrateur délégué de la Compagnie luxembourgeoise de Télédiffusion (CLT, Luxembourg) et Président directeur général de RTL radio (Paris). 1981-1986 : responsable de la construction du musée d’Orsay, auteur de plusieurs rapports au gouvernement sur la politique culturelle. Depuis 1979 : président de l’Association pour le développement du mécénat industriel et commercial (ADMICAL), fondée la même année. Depuis 1985 : membre du Conseil d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques, de l’Alliance française, de l’Institut national de l’Audiovisuel (INA) et du Festival de Cannes. Auteur de nombreux ouvrages, notamment « La culture pour vivre » (1975), « Libre culture » (1990), « L’exception culturelle » (1995), « Les deniers du rêve – essai sur l’avenir des politiques culturelles » (2001) et « Vivre à propos » (2005).

20 Prof. Dieter Schmidtchen
Titulaire de la chaire d’économie nationale (politique économique) de l’Université de la Sarre, Directeur du Centre de recherche sur l’analyse économique du droit
Né en 1940 à Schwiebus, Mark Brandenburg. Etudes de sciences économiques à la Phillips-Universität de Marburg, doctorat (1971), puis habilitation en sciences économiques (1976). 1977-78 : professeur à l’Université de Cologne. 1979 : nommé à l’Université de la Sarre sur la chaire d’économie nationale (politique économique) ; depuis 1979 également Directeur du Centre de recherche sur l’analyse économique du droit de l’Université de la Sarre.

21 Prof. Norbert Schneider
Président de la Landesanstalt für Medien Nordrhein-Westfalen (LfM : autorité de régulation du secteur privé des médias du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie)
Né en 1940 à Langenau (Wurtemberg). 1959-64 : études de théologie protestante et de journalisme à Tübingen, Marburg et Hambourg. 1965-71 : activités de recherche, formation au ministère pastoral, formation professionnelle de journalisme (Südwestfunk : établissement de radiodiffusion de droit public commun à la Rhénanie-Palatinat et au nord du Bade-Wurtemberg). 1971-81 collaborateur, puis directeur du Gemeinschaftswerk der Evangelischen Publizistik (Francfort/Main). 1981-86 : Directeur des programmes (radio et TV) du Sender Freies Berlin (établissement de radiodiffusion de droit public du Land de Berlin). 1986-93 : Directeur de la maison de production Allianz-Film GmbH (Berlin). Depuis 1993 : Directeur de la LfM (Düsseldorf). 1999-2003 : Président de la Direktorenkonferenz der Landesmedienanstalten (DLM : conférence permanente des directeurs des autorités de régulation des médias des Länder). Depuis 2003 : Président de la Cellule commune des Landesmedienanstalten pour les questions relatives aux programmes, à la publicité et à la compétence médiatique. Nombreuses publications sur la radio, la TV et les médias. Edition de publications spécialisées. Membre de diverses instances et commissions dans les médias, notamment : Mahrenholz-Kommission, conseil de surveillance de l’Institut Adolf-Grimme (président), Commission des aides de la Filmstiftung NRW, comité consultatif du symposium annuel Mainzer Tage der Fernsehkritik, Jury du Fernsehfilm-Festival Baden-Baden (président). 2004 : élevé au titre de Professeur des universités par le gouvernement du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie.

22 Prof. Werner Schwaderlapp
Ancien président de Endemol Deutschland, Directeur du me : mi Medien+Entertainment Management Institut auprès de la Europa FH, Cologne
Né en 1950. Etudes de philosophie, de journalisme et d’économie à Francfort, Tubingen et Mayence ; Advanced Management Programm de la Harvard Business School. 1978-82 : Conseiller technique auprès du directeur des programmes de la seconde chaîne publique Zweites Deutsches Fernsehen (ZDF). 1982-87 : Création et direction de la Direction du développement de la ZDF. 1987-93 : Directeur de la planification des programmes de la ZDF. 1993-97 : président directeur général de ZDF Enterprises GmbH. 1998-2000 : Directeur du développement de Endemol Deutschland. 1999-2000 : Président du conseil de surveillance de Helkon Media AG (filiale de Endemol Deutschland). 2000-01 : Président de Endemol Entertainment Productions. 2001-mai 2003 : Président de Endemol Deutschland Holding. 2003 : Création du cabinet de conseil en management et communication ws-mediaconsult. 1997-82 : chargé de cours à l’Institut für Publizistik de l’Université de Mayence. 1998-2001 : chargé de cours (management culturel et médias) à la Hochschule für Musik und Theater de Hambourg. Depuis 2002 : titulaire de la chaire de management des médias à la Europa Fachhochschule Fresenius, Cologne. 2003 : Cofondateur de la Hochschule für Wirtschaft und Medien. Membre du Conseil d’orientation de la Europa Fachhochschule Fresenius. Fondateur et directeur du me : mi Medien+Entertainment Management Institut. Membre de la Commission médias de la Chambre de commerce et d’industrie de Cologne. Membre de l’International Academy for Television Arts and Sciences, New York.

23 Andreas Stopp
Directeur de la rédaction « Médias et société » de la radio nationale allemande Deutschlandfunk (Cologne)
Né en 1958. Etudes de didactique des médias à Bonn et Cologne. Journaliste free lance et enseignant/chercheur à l’Université de Bonn. Actuellement, notamment chargé de cours (journalisme) à l’Université de Bamberg. Responsable de la rédaction « médias » et de la rédaction « voyages » à la radio publique Deutschlandfunk (Cologne).

© IFAEE, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540