Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

PME allemandes

 | 
Isabelle Bourgeois

II. Portraits d’entreprises

Ritter Sport : l’âme d’une marque

Caroline Guiot

Résumé

Alfred Ritter GmbH & Co. KG, fondée en 1912, a ouvert le 20 janvier 2010 une boutique-concept à Berlin : BUNTE SCHOKOWELT, à la fois magasin, lounge, atelier pour enfants. La société est une de ces moyennes entreprises familiales allemandes qui se positionnent avec succès au sein d’un marché mondial hautement standardisé : celui du chocolat. Il est vrai que la société se différencie par une marque à forte identité : Ritter Sport (créée il y a 78 ans), dont la notoriété spontanée s’élève en Allemagne à 99 %. Et la société familiale, dont le CA s’élevait à 274 millions € en 2009, s’enorgueillit d’une part de marché de 23 % sur le segment des tablettes de chocolat de 100g outre-Rhin. Exportatrice, elle s’apprête à aborder le marché chinois… La stratégie de l’entreprise est révélatrice de ces facteurs à la base de la compétitivité de nombre de sociétés dans cette ‘classe moyenne’ des PME allemandes qui ont su résister sur un segment difficile : celui ‘du milieu’ entre les leaders spécialisés dans une niche et les producteurs de masse…1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’identité de Ritter Sport : le carré et les couleurs, le packaging et le slogan

La notoriété de la marque s’est établie sur deux ‘coups’ marketing. Le premier, c’est le carré : Clara Ritter, co-fondatrice de la société avec son époux Alfred en 1912, suggère de créer une tablette de chocolat « qu’on puisse glisser dans chaque poche de veste de sport sans qu’elle se casse et qui aurait le même poids qu’une tablette ordinaire ». La production est lancée en 1932 : les tablettes carrées Ritter Sport sont uniques. La deuxième pierre de l’identité visuelle est posée en 1974. Alfred Otto Ritter, fils du fondateur, prend une décision audacieuse : emballer chaque sorte de chocolat de la gamme d’une couleur vive qui lui sera propre : le bleu pour le chocolat au lait, le vert pour le chocolat aux noisettes, le rouge pour le chocolat au massepain, etc. Jusqu’alors, seuls l’aluminium, la cellophane ou la couleur marron étaient utilisés pour le chocolat. C’est une révolution telle qu’un article y ...

Auteur

Business Analyst, Diplômée de l’Université de Paris-Dauphine.

© IFAEE, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540