Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

PME allemandes

 | 
Isabelle Bourgeois

Table des matières

Introduction

Des PME indépendantes et responsables vis-à-vis de la société
La compétitivité des PME allemandes repose sur le respect humain

I. Le Mittelstand, acteur clé de l’économie allemande

Isabelle Bourgeois et René Lasserre

Les PME allemandes : acteurs de la mondialisation

La globalisation a forcé l’ouverture au monde des PME
Les facteurs culturels de la compétitivité des PME allemandes
Isabelle Bourgeois

L’atout décisif des PME industrielles : innovation et intelligence de l’économie

I – Une approche globale de l’innovation
Une dynamique qui appelle une politique d’innovation mieux structurée pour le Mittelstand
Principal frein à l’innovation industrielle : la pénurie d’ingénieurs et techniciens
En Allemagne, ce sont les PME qui tirent l’innovation
Un Mittelstand conscient de ses forces
II – Intelligence économique ou intelligence de l’économie ?
Une politique d’offre pour le Mittelstand
Intelligence économique = management des savoirs, donc GRH
Isabelle Bourgeois

Entreprises familiales : « propriété oblige »

I – Les familiales sont le cœur du Mittelstand ; la plupart sont des PME
Une spécificité allemande : les grands groupes familiaux
La propriété reste la valeur clef de l’entrepreneuriat allemand
Une Corporate Social Responsability qui ne dit pas son nom
II – Un modèle menacé ? La problématique de la succession
Hausse des recrutements externes à la famille
Priorité : pérenniser la culture de l’entreprise
Klaus-Heiner Röhl

Fiscalité des PME : les effets pervers des réformes de 2008/09

La plupart des entreprises sont des PME au statut de société de personnes
La problématique particulière de la taxe professionnelle communale
Une autre approche de la fiscalité pour les sociétés de personnes
La charge fiscale après la réforme
Les sociétés de personnes, défavorisées en comparaison internationale
Les effets pervers de la réforme de l’impôt sur les successions
Un contre-financement remis en question par la crise économique
Eberhard Vogt

Les PME revendiquent un cadre plus favorable à l’activité

Considérer la crise comme une opportunité
Réduire le poids des prélèvements
Assouplir la réglementation du travail
Réduire les charges administratives
Investir plus et mieux dans la formation
Réduire les charges sociales (assurance maladie)

II. Portraits d’entreprises

Caroline Guiot

Ritter Sport : l’âme d’une marque

L’identité de Ritter Sport : le carré et les couleurs, le packaging et le slogan
S’adapter aux mutations du marché comme des goûts des consommateurs
Solène Hazouard

Delo : un hidden champion aux réseaux multiples

Un fleuron de la chimie des spécialités
Un intense engagement dans les réseaux professionnels et politiques
Développement d’un partenariat interentreprises
L’importance du facteur humain
Solène Hazouard

Dorma : une holding de tradition familiale

Leader mondial dans ses principaux métiers
Un groupe fortement internationalisé
Une culture active de réseau et de partenariat
Une culture marquée par la tradition familiale
Caroline Guiot

OHB Technology AG : une familiale la tête dans les étoiles mais les pieds sur terre

OHB Technology AG : quatre divisions et une branche internationale
Une stratégie établie sur un réseau de partenariats
Caroline Guiot

Stihl : l’engagement social d’une société familiale

Une culture de responsabilité et d’engagement social
Caroline Guiot

Wacker Chemie AG : une familiale cotée en bourse

Un positionnement à la fois local et international
La nécessaire adaptation du modèle de financement
Solène Hazouard

Le groupe Würth, ou : comment les entreprises grandissent

L’orientation client comme concept d’entreprise
Un management adapté à une structure globale complexe