Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Enjeux de la politique familiale

Traduit par Marie Gravey (trad.)

p. 135-153

Résumé

La France et l’Allemagne poursuivent des objectifs similaires en matière de politique familiale. Il s’agit de maintenir un taux de fécondité élevé, de promouvoir l’activité des femmes tout en conciliant vie familiale et vie professionnelle ou encore de réduire la pauvreté des familles. Néanmoins, l’histoire de la politique familiale et le modèle familial dominant diffèrent d’un pays à l’autre. Dans cette contribution, l’auteur revient dans un premier temps sur la structure de la politique familiale allemande, procède à son évaluation et s’interroge, pour finir, sur ses défis actuels et ses nouvelles orientations.


Extrait

Structure de la politique familiale allemande

1Les objectifs de la politique familiale allemande et française sont très proches, notamment en ce qui concerne leurs principes selon le ministère fédéral de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse (Bundesministerium für Familie, Senioren, Frauen und Jugend – BMFSFJ, 2010). Les priorités définies sont en revanche très différentes. L’un des objectifs essentiels de la politique familiale allemande consiste à accroître le taux de natalité, actuellement très bas. L’enjeu est également d’augmenter le taux d’emploi des femmes et d’améliorer la compatibilité entre vie familiale et vie professionnelle. La question n’est pas uniquement de nature politique et scientifique : de nombreuses Allemandes sont personnellement confrontées à des difficultés pour concilier activité professionnelle et vie familiale. Autre problème : en Allemagne, la structure de la pauvreté se traduit de telle sorte que les familles nombreuses et en

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.