Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Regards franco-allemands

p. 27-34


Extrait

1Marie-Claude Lasnier, Secrétaire confédérale responsable du Service protection sociale, Confédération Française Démocratique du Travail (CFDT), Paris

2Il est à la fois utile et difficile de mener une comparaison France-Allemagne en matière de protection sociale. Si les deux pays présentent des caractéristiques communes (système bismarckien), les particularités nationales restent fortes. Les dépenses de protection sociale représentent 29,3 % du PIB en France, contre 26 % du PIB en Allemagne. Dans les deux cas, 80 % de ces sommes font l’objet d’une prise en charge publique. Ces systèmes reposent sur un modèle assurantiel avec un financement par les cotisations sociales basées sur les revenus du travail. Les organismes de protection sociale font l’objet d’une gestion paritaire.

3De part et d’autre du Rhin, alors même que la crise financière et économique réduit les ressources, le vieillissement de la population continue de générer d’importants besoins de financement. Mais les situa

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.