Version classiqueVersion mobile

L'aide au retour à l'emploi

 | 
Solène Hazouard
, 
René Lasserre
, 
Henrik Uterwedde

IV – Enjeux sociaux en termes de revenus et de précarité

Marché du travail, inégalité et pauvreté : éléments de comparaison France-Allemagne1

Guillaume Allègre

Résumé

Le thème des travailleurs pauvres a émergé dans le débat européen au début des années 2000, conjointement à la mise en place de politiques visant à renforcer les incitations au travail et à « activer » les chômeurs. En France, cela s’est traduit par la mise en place du revenu de solidarité active (RSA), et de la composante RSA activité qui constitue un complément de revenus pour travailleurs pauvres (Allègre, 2011). En Allemagne, un ensemble de réformes du marché du travail et de la protection sociale a été mis en place dans un objectif d’activation : dérégulation des contrats de travail, instauration de mini-jobs, réforme de l’indemnisation chômage. Ces mesures ont eu pour conséquence une prolifération des formes d’emploi atypique (Alber/Heisig, 2011). Dans ce contexte, la présente contribution a pour objectif d’explorer les liens entre marché du travail, inégalités et pauvreté monétaire en comparant la France et l’Allemagne.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous nous proposons de distinguer les effets respectifs du marché du travail, des compositions familiales et des politiques sociales et fiscales sur les inégalités de niveau de vie. En Europe, la pauvreté monétaire est définie en relation avec le niveau de vie : est considérée comme pauvre une personne dont le niveau de vie est inférieur à 60 % du niveau de vie médian national (Eurostat utilisant le concept de « personnes à risque de pauvreté »), le niveau de vie étant calculé en divisant le revenu disponible du ménage après transferts sociaux et fiscaux par sa taille, en utilisant les pondérations suivantes : 1,0 au premier adulte ; 0,5 aux autres membres du ménage âgés de 14 ans ou plus et 0,3 à chaque membre du ménage âgé de moins de 14 ans.

Schéma 1 : Interactions entre marché du travail, « État » et famille dans la formation du niveau de vie

Image 1000000000000597000001CE0CD7F279.jpg

Source : présentation de l’auteur.

Les inégalités de niveau de vie se construisent ainsi principalement à l’intersection de trois institution...

Auteur

Économiste au Département des Études de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) – Centre de recherche en économie de Sciences Po, Paris.

© CIRAC, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search