Version classiqueVersion mobile

L’atelier du consensus

 | 
Claire Demesmay
, 
Martin Koopmann
, 
Julien Thorel

Table des matières

Claire Demesmay, Martin Koopmann et Julien Thorel

Avant-propos

I – Politique économique et financière

René Lasserre

Introduction

Jean-François Jamet, Frank Lirzin, Joachim Schild et al.

Gestion de crise et réformes de la gouvernance dans la zone euro : des approches différentes, mais une concertation étroite

À la recherche de compromis bilatéraux
Le partenariat franco-allemand absent au début de la crise
La Grèce, l’élément déclencheur (novembre 2009 – mai 2010)
Le Sommet de Deauville du 18 octobre 2010
Développement de la crise et « sommets de la dernière chance » (novembre 2010 – décembre 2011)
Des concertations bilatérales sur fond de cultures économiques différentes
Le conflit entre deux écoles de pensée économique différentes
Des lectures divergentes de la nature de la crise
Des propositions différentes pour une meilleure gestion de la zone euro
Un nouveau fonctionnement du franco-allemand dans le contexte de crise
Centralisation des processus de décision
Asymétrie entre les systèmes décisionnels
Institutions formelles, pratiques et normes informelles franco-allemandes
Compromis par procuration
Conclusion
Nicolas-Jean Brehon et Robert Kaiser

La préparation du cadre financier pluriannuel : le rôle ambivalent des institutions bilatérales

L’expérience de la négociation budgétaire
La coopération franco-allemande pour le CFP 2014–2020
Un processus politique inachevé
La position française et la perception de la position allemande en France
La position allemande et la perception de la position française en Allemagne
Le contexte de la négociation du cadre financier pluriannuel 2014 – 2020
Modalités et structures de coopération
Les difficultés de la coopération
Ambiguïtés de la coopération
Les difficultés possibles liées au changement de gouvernement en France
Perspectives : la coordination franco-allemande dans le contexte européen

II – Politique étrangère et de sécurité

Hans Stark

Introduction

Claire Demesmay et Katrin Sold

Réactions au Printemps arabe : à la recherche du plus petit dénominateur commun

Phase I : Réaction de crise – une communication bilatérale en panne
Les difficultés du processus de concertation bilatéral
Des sphères d’influence distinctes
Concurrence économique et différences de stratégie en politique étrangère
Des processus de communication et de décision asymétriques
Initiatives nationales, formats multilatéraux et nouveaux partenaires
Phase II : Redéfinition de la politique européenne de voisinage – La méthode du collage
Le partenariat de Deauville
La réorganisation de la politique méditerranéenne de l’UE
Conditionnalité
Cadres d’action
Conclusion
Stephan Martens et Julien Thorel

Dissonances sur l’Union pour la Méditerranée

Conflits politiques et solutions diplomatiques

L’influence majeure du contexte de politique intérieure dans la formulation du projet
Désaccords politiques et sur le contenu entre Paris et Berlin
Le rôle prépondérant de l´Élysée et de la Chancellerie fédérale dans le processus de prise de décision
Le caractère irremplaçable des canaux diplomatiques classiques
Conclusion
Laure Delcour et Elsa Tulmets

Les relations franco-allemandes face au conflit russo-géorgien : des initiatives diplomatiques parallèles

La montée des tensions autour des régions séparatistes : un engagement en parallèle de la France et de l’Allemagne
La France et l’Allemagne face au conflit russo-géorgien
La relation franco-allemande face à la reconstruction post-conflit
Conclusion

III – Politique énergétique et environnementale

Severin Fischer

Introduction

Michel Cruciani et Sabine von Oppeln

La politique énergétique après Fukushima : controverses franco-allemandes et compromis européens

Les tests de résistance – une affaire d’experts
Objectifs et méthodologie
Des discussions faiblement politisées
L’asymétrie entre acteurs français et allemands
Intérêts, conflits et compromis
Consensus sur les objectifs, divergences sur la réalisation
Une certaine difficulté à se parler
Des divergences persistantes
Une méfiance difficilement surmontable
Divergences d’interprétation sur l’élaboration d’un règlement européen
Conclusions
Stefan C. Aykut et François Michaux

Le règlement européen sur les émissions de CO2 des véhicules légers : entre confrontation et coopération

Présentation du dossier et positions de départ
Déroulement chronologique des négociations
Les négociations franco-allemandes
Identification des acteurs et des mécanismes
Conclusion
Lena Bendlin

Le Sommet de Copenhague : un partenariat franco-allemand défensif

La préparation du Sommet de Copenhague au sein de l’UE
Une coopération bilatérale limitée
Des divergences politiques
Des asymétries institutionnelles
Conclusion

IV – Intégration et approfondissement

Chantal Mairesse

Introduction

Marion Gaillard et Nele Wissmann

Le Traité de Prüm : une étroite coopération entre la France et l’Allemagne ?

Une initiative germano-luxembourgeoise, et non franco-allemande
Une « politique de la chaise vide »
Des contraintes légales
Des priorités différentes
Deux visions différentes de la géométrie variable
Les dysfonctionnements des rouages de la relation bilatérale
Le retour de la France dans les négociations
Les raisons du revirement français
Les positions de la France au cours des dernières étapes de la négociation
Une signature éclipsée par l’échec du traité constitutionnel européen
Les négociations de l’accord d’application de Prüm
Conclusion : une relation tendue entre les deux partenaires ?
Barbara Kunz et Maxime Lefebvre

La résolution de la crise constitutionnelle : du non français au Traité de Lisbonne

La situation de départ
Une question de méthode
État de choc en France, volontarisme en Allemagne
La concomitance de deux événements : la préparation de la présidence allemande du Conseil et la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy
La préparation de la présidence allemande du Conseil de l’UE
Le candidat, puis président Sarkozy et l’idée de mini-traité
La présidence allemande du Conseil de l’UE : une chorégraphie « made in Germany »
Le fond et la forme : l’élaboration du processus
Objectif intermédiaire n°1 : la déclaration de Berlin de mars 2007
Objectif intermédiaire 2 : un mandat définitif d’ici le Conseil européen de juin
Une pure formalité : la conférence intergouvernementale et la marche vers Lisbonne
Conclusion : le rôle du tandem franco-allemand

Conclusions et recommandations

Claire Demesmay, Martin Koopmann et Julien Thorel

Chances et limites de l’atelier du consensus : perspectives de coopération franco-allemande pour la politique européenne

La coopération franco-allemande et la prise de décision en politique européenne
Le rôle accessoire des institutions et acteurs bilatéraux
Obstacles et limites de la coopération bilatérale
La modernisation nécessaire du système de communication franco-allemand
Michael Link

Postface

 

Acheter

Volume papier

Decitreamazon.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search