Version classiqueVersion mobile

France-Allemagne : Cultures monétaires et budgétaires

 | 
Solène Hazouard
, 
René Lasserre
, 
Henrik Uterwedde

Remerciements

Solène Hazouard, René Lasserre et Henrik Uterwedde

Texte intégral

1Cet ouvrage collectif constitue la synthèse des travaux de deux journées d’étude et d’un colloque, organisés en 2013 et 2014 dans le cadre du projet : « Culture monétaire, culture budgétaire en Allemagne et en France. Divergences et convergences franco-allemandes. Sur la voie d’une nouvelle gouvernance européenne ? » Mené par le Centre d’information et de recherche sur l’Allemagne contemporaine (CIRAC), en partenariat avec le Deutsch-Französisches Institut de Ludwigsburg (DFI), ce projet s’inscrit dans le cadre des programmes de formation-recherche soutenus par le Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (CIERA). Il avait pour objet d’étudier les origines historiques, politiques et culturelles et la dimension institutionnelle des différends monétaires et budgétaires entre la France et l’Allemagne, ainsi que leur évolution. Si ces différends furent en partie surmontés dans le grand moment de la création de l’euro et si de nouveaux rapprochements se dessinent actuellement sous l’impulsion conjointe des chefs d’État et de gouvernement, ils continuent malgré tout de peser sur la relation franco-allemande dans la gestion de la crise que traverse l’Europe aujourd’hui. Il apparaissait donc essentiel d’en mettre à jour les racines, d’en analyser les continuités et les manifestations actuelles dans le contexte de l’Union économique et monétaire (UEM), ceci afin de mieux discerner les risques qu’ils font courir au couple franco-allemand dans sa capacité à promouvoir une gouvernance économique durable de l’Europe.

2Pour mener à bien ce projet, les organisateurs ont pu bénéficier, en majeure partie, du concours financier apporté par le CIERA, auquel s’est associé le centre de recherche Civilisations et identités culturelles comparées (CICC) et l’Institut d’études avancées (IEA) de l’université de Cergy-Pontoise. Nous remercions vivement les auteurs, issus de divers pays et de différents horizons scientifiques ou professionnels, pour leur contribution à cet ouvrage, ainsi que Marie-Céline Georg et Marie Gravey, qui ont assuré la traduction de leurs travaux.

3Nous tenons également à remercier l’équipe du CIRAC pour son concours, en particulier Meryem Richter, stagiaire, pour sa coopération aux travaux d’édition, Werner Zettelmeier, chargé de recherches, pour ses relectures attentives, ainsi qu’Héloïse Cuillier, documentaliste, pour l’aide précieuse apportée à la finalisation de l’ouvrage.

© CIRAC, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search