Version classiqueVersion mobile

Archéologie de sauvetage 5

 | 
Alain Ichon
, 
Rita Grignon

3ème Partie : Chitomax

Chapitre IV. Chitomax 2

Texte intégral

1Deux petits centres cérémoniels situés sur la rive nord du rio Chixoy ont succédé, au Postclassique, au centre classique de Chitomax 1. Nous avons baptisé Chitomax 2 le plus proche, qui se trouve presque exactement en face ; le second serait Chicuxtin, à 1 km à l’ouest de Chitomax 2.

2La terrasse occupée par le centre de Chitomax 2, relativement plane et vaste, a été probablement aménagée en gradins pour établir le centre cérémoniel, et, sur les pentes nord, les habitations (qui ont disparu pour la plupart).

3Il y a 3 structures principales dessinant une place ouverte au sud et une structure plus petite vers le centre de cette place (fig. 130). Cette disposition n’est pas orthogonale, trait que l’on retrouve fréquemment dans les sites postclassiques. On distingue parmi ces structures, qui sont toutes dans un état déplorable, la “maison longue”, à l’ouest : impressionnante plate-forme de 30 m de long et 7 de large, ne dépassant pas 2 m de hauteur et orientée vers le nord magnétique. La plate-forme est encore bordée par endroits de dalles de caliche, et l’on devine l’existence d’escaliers sur la face est, sans pouvoir préciser leur nombre.

4Au sud et à l’est de la place, deux structures rectangulaires allongées (13,50 et 12,70 m) et basses (1 m à 1,50 m) étaient sans doute les “maisons du conseil”.

5La dernière structure, A-4, n’occupe pas exactement le centre de la place. Les pierres ramassées sur toute l’étendue de la terrasse pour la préparation de la milpa y ont été entassées, la transformant en un monticule informe. Nous n’avons pu mettre au jour qu’une partie du mur est, fait lui aussi de dalles de caliche taillées, et mesurer les dimensions approximatives de ce qui dût être la pyramide-temple : 3,50 à 4 m x 9,70 m ; son grand axe est est-ouest.

6Il y avait entre la maison longue et la quebrada à l’ouest un espace plan plus réduit qui devait constituer une place secondaire bordée d’habitations destinées à l’élite. Il n’en reste qu’une plate-forme en bon état, A-5, au sud ; elle a 10 m de long.

7Il est curieux qu’on ne trouve en surface aucun matériel céramique ou lithique. Les rares tessons provenant du dégagement de la str. A-4 seraient plus anciens. Il est probable que cette terrasse était déjà occupée au Classique tardif, en même temps que Chitomax 1.

Fig. 130 – Plan de Chitomax 2.

Fig. 130 – Plan de Chitomax 2.

Table des illustrations

Titre Fig. 130 – Plan de Chitomax 2.
URL http://books.openedition.org/cemca/docannexe/image/8518/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 16k

© Centro de estudios mexicanos y centroamericanos, 2021

Licence OpenEdition Books

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search