Version classiqueVersion mobile

Le Protoclassique à La Lagunita

 | 
Alain Ichon
, 
Marie Charlotte Arnauld

Annexes. Description des poteries entieres (Alain Ichon). Étude du materiel osseux et des coquillages (Véronique Gervais-Cloris, J. Arroyo et O. J. Polaco)

Annexe 3. Les Poteries Provenant du Centre de la Place

Alain Ichon

Texte intégral

1 – Fosse d’accès à la grotte C-48

1Une cache contenant cinq poteries plus ou moins complètes a été mise au jour au niveau – 120 (fig. 102) :

  • jarre miniature orange, de forme globulaire, dotée de deux anses en ruban épais. La lèvre porte deux groupes de deux pastilles appliqués. L’engobe orange sommairement lissé couvre l’extérieur et le bord intérieur. Cette poterie peut être rattachée au groupe Ticon.
  • bol brun-noir poli décoré de deux rainures horizontales. Le type, sans doute Nogaro Brun Incisé ou Chitac Brun-Noir mince, pourrait annoncer le Río Negro Brun-Noir du Classique Tardif sur le Chixoy (cfHatch 1982 : 144).
  • vase cylindrique brun-rouge non engobé ; pièce assez fruste et très érodée.
  • petit bol en calotte, bord peint en rouge hématite sur brun naturel. Ce type annoncerait le groupe Ruano du Classique tardif (ibid : 142).
  • base d’un vase cylindrique noir poli décoré de rainures horizontales et verticales. Type Nogaro Noir Incisé.

2 – Tranchée E

2Tous les bols contenant une offrande de galets ou de camahuiles sont du type Mocbal Fruste. A signaler dans le carré E-6 un grand fragment d’encensoir : bras gauche d’un personnage portant une offrande, sans doute un bol contenant des galets (fig. 102).

3La sépulture détruite à la base de la stèle 31 contenait les débris d’une cinquantaine de poteries datant probablement du début du Classique ancien.

4L’ensemble est identique à celui de la grotte C-48 et comprend en particulier deux bols polychromes de type Ixcanrio ou Actuncan Orange Polychrome importés du Petén. Parmi les types de la fin du Protoclassique ou du début du Classique :

  • un bol à décor usulutan, stuqué ;
  • trois bols Zope Dichrome Négatif (fig. 69) ;
  • un bol et un vase cylindrique brun-noir poli décoré de pastilles, de cannelures et d’impressions digitales (fig. 58c) que l’on peut rattacher au groupe Chitac, mais déjà très proches du groupe Río Negro Brun-Noir du Chixoy ;
  • plusieurs bols apodes ou tripodes, décorés de bandes rouges ou oranges sur brun naturel annonçant le groupe Ruano du Classique tardif.

3 – Divers

5Deux poteries de type Zope Dichrome Négatif proviennent de la sépulture pillée au pied de la pyramide A-5 (fig. 70). La première est un vase cylindrique à trois supports cylindriques creux et faisant sonnaille. Engobe brun clair bien poli. Le décor de technique resist, en panneaux, représente un profil d’oiseau répété trois fois, encadré de deux bandes rouges. La seconde est un bol ouvert décoré selon la même technique d’un motif omithomorphe légèrement différent.

Fig. 103 – Poteries de la tombe de Los Cimientos-Chustum. a-c/ encensoirs à piédestal-effigie ou simple à dents. d/ bol tripode Tupal Graphite sur Rouge. e/ petit bol Tupal Rouge-sur-Orange. f/ bol Tupal Orange-Rouge simple. g/ petite jarre Ticon. h/ bol tripode à décor incisê-excisé en bandes obliques.

Table des illustrations

Légende Fig. 103 – Poteries de la tombe de Los Cimientos-Chustum. a-c/ encensoirs à piédestal-effigie ou simple à dents. d/ bol tripode Tupal Graphite sur Rouge. e/ petit bol Tupal Rouge-sur-Orange. f/ bol Tupal Orange-Rouge simple. g/ petite jarre Ticon. h/ bol tripode à décor incisê-excisé en bandes obliques.
URL http://books.openedition.org/cemca/docannexe/image/7748/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 180k

© Centro de estudios mexicanos y centroamericanos, 2021

Licence OpenEdition Books

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search