Version classiqueVersion mobile

La Période formative à La Lagunita

 | 
Alain Ichon
, 
René Viel

2ème partie. Les sites préclassiques des municipios de San Andrés Sajcabajá et Canillá

Chapitre II. Chimistan

Alain Ichon

Texte intégral

1Le site archéologique se trouve à 1, 5 km au nord du pueblo de Canillá, en bordure du plateau ; il est accessible en véhicule. L’altitude est de 1200 m ; les coordonnées rectangulaires : 731500- 679050,

2Le petit centre cérémoniel comprend trois structures disposées en triangle, et au sud une probable plate-forme qui ne se distingue que par une légère bosse du terrain. Le monticule principal, dont le grand axe est à peu près orienté vers le nord devait mesurer environ 18 x 25 m et plus de 5 m de hauteur. La str. 3, presque carrée -14 m de côté-ne dépasse pas 2, 30 m. La str. 2, plus allongée, est un peu plus haute. Les fouilles clandestines ont sévèrement endommagé les trois monticules, surtout les No. 1 et 3. Nous nous sommes donc consacrés presque exclusivement à la str. 2 au cours d’une semaine de fouilles à Chimistan, en janvier 1973.

3L’opération F-2 est un sondage pratiqué au centre de la butte, au sud. Il a confirmé l’existence d’une plate-forme basse -environ 1 m- et la datation du site, car les 700 tessons recueillis sont tous préclassiques ; il n’y a pas de changement notable dans la stratigraphie.

4La str. 2 aurait livré, selon nos travailleurs, de grands encensoirs à effigie et de nombreux camahuiles, ce qui indiquerait une occupation du Classique ancien.

5L’opération F-3 est une tranchée discontinue partant de la face nord en direction du centre du monticule (fig. 33 et 35). Elle a mis au jour les traces du mur nord, très détruit, et, vers le centre, les vestiges d’une ou de deux constructions plus anciennes. Le sol d’occupation, recouvert d’une épaisse couche de déchets organiques (os d’animaux, charbons...) mêlés à des tessons, apparaît à 2, 80 m de profondeur dans le sondage nord, mais plus haut (+1, 30 m) dans le puits central. Ces sols, datés grâce au matériel associé, sont pourtant tous deux du Préclassique tardif : 220 ±100 av. J.C. (GIF – 2836) et 250 + 100 av. J.C. (GIF – 2837).

6Le matériel fourni par l’opération F-3 est une belle céramique préclassique, avec un unique tesson plus récent : un bord de bol de type Jelic rouge sur orange, qui date du Classique tardif et provient certainement du site de Los Cerritos-Chijoj, tout proche.

7Notre fouille prouve que la str. 2 a connu trois phases de construction. Le premier niveau d’occupation, simple sol d’habitation ou zone de décharge, est trouvé à 60 cm au-dessus du talpetate stérile. Une plate-forme haute de 1, 50 m, sans doute encore une habitation, a été édifiée au même endroit. Ces deux phases sont datées du Préclassique tardif.

8La plate-forme a ensuite été surélevée de 1, 30 m environ, atteignant son niveau définitif. Cette dernière phase date encore du Préclassique si l’on se base sur le matériel contenu dans le remblai ; il n’est pas impossible cependant que la dernière plate-forme ait été utilisée, sinon construite, au Protoclassique-Classique ancien, ce qui expliquerait la découverte des camahuiles. S’il n’y a pas de preuves définitives de cette datation tardive pour la str. 2, il est certain par contre que Chimistan a continué à être occupée au Classique : le matériel récolté en surface, en particulier au pied de la str. 3, bien qu’en grande majorité préclassique, contient une certaine proportion de types caractéristiques de la période suivante.

9Enfin il ne semble pas que l’occupation du site se soit poursuivie jusqu’au Classique tardif. Le grand centre de la région était alors Los Cerritos-chijoj, qui n’est qu’à 2 km au sud-est de Chimistan, sur le même plateau ; l’absence quasi complète de matériel tardif à Chimistan prouve que ce centre cérémoniel était alors abandonné.

Fig. 33 Profil de la fouille F-3 (str.2).

Fig. 34 Plan du site préclassique de Chimistan.

Fig. 35 Chimistan. a/ le monticule principal b/ les str. 3 et 2, cette dernière en cours de fouille.

Table des illustrations

Légende Fig. 33 Profil de la fouille F-3 (str.2).
URL http://books.openedition.org/cemca/docannexe/image/7553/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 45k
Légende Fig. 34 Plan du site préclassique de Chimistan.
URL http://books.openedition.org/cemca/docannexe/image/7553/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 57k
Légende Fig. 35 Chimistan. a/ le monticule principal b/ les str. 3 et 2, cette dernière en cours de fouille.
URL http://books.openedition.org/cemca/docannexe/image/7553/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 91k

© Centro de estudios mexicanos y centroamericanos, 2021

Licence OpenEdition Books

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search