Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

San Andrés Sajcabajá

 | 
Henri Lehmann

Avant-propos

Texte intégral

1La Recherche Coopérative sur Programme no 294 du C.N.R.S., dirigée par Henri Lehmann, s’est attachée durant six ans de 1972 à 1977 – à l'étude pluri-disciplinaire d’une région bien délimitée du département du Quiché, au Guatemala (fig. 1). La zone choisie comprend essentiellement le municipio de San Andrès Sajcabajà, qui servit de cadre initial au projet (« Étude d’une communauté indo-espagnole des points de vue historique, économique, social et culturel à travers le temps et dans un espace délimité »), étendue pour les besoins de l’enquête aux deux municipios voisins de Canillá, à l’est, et de San Bartolomé Jocotenango, à l’ouest.

2Le présent ouvrage ne prétend pas être une synthèse des résultats obtenus dans les différentes disciplines engagées – archéologie, histoire, géographie, ethnologie, sociologie, linguistique – qui ont par ailleurs abouti à plusieurs publications (voir bibliographie) et à la soutenance de deux thèses de doctorat de troisième cycle, mais propose de rassembler huit contributions autour du thème fondamental de l’existence et des transformations de la « communauté » indigène (paysanne) au cours des trois grandes phases oui ont marqué son histoire : préhispanique, coloniale et actuelle.

© Centro de estudios mexicanos y centroamericanos, 1983

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.