Version classiqueVersion mobile

Les Chichimèques

 | 
François Loubet-Rodríguez

Dédicace

Texte intégral

1Peu avant la publication de cette étude est décédé, à l’âge de 84 ans, l’admirable historien de Rio Verde, Eugenio Verástegui González y Obregón. La mémoire de ce personnage, passé de fils d’hacendado, aventurier et chasseur de brigands, à autodidacte érudit des sciences naturelles, poète et humaniste féru d’histoire de France, puis membre de l’Académie d’Histoire de San.Luis Potosí, mérite bien plus qu'une simple pensée. Les souvenirs des longues veillées passées, l’ami Dominique Michelet et moi-même, à l’écouter vivre et nous faire vivre l’Histoire, sont désormais inaltérablement associés, dans nos esprits, à cette rude, généreuse et grave terre mexicaine. Avec un profond respect, je dédie cet ouvrage à sa mémoire.

© Centro de estudios mexicanos y centroamericanos, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search