Version classiqueVersion mobile

Archéologie de l’habitat en alta Verapaz, Guatemala

 | 
Marie-Charlotte Arnauld

Annexes

Annexe II. Description des sépultures, cachés et autres dépôts spéciaux

Texte intégral

Remarques concernant la description

1On considère primaire une sépulture dont les ossements sont en connexion anatomique, et secondaire une sépulture dont les ossements ne sont pas en connexion, et dans laquelle il manque une partie du squelette (toute perturbation postérieure à l’enterrement n’étant pas considérée dans cette définition). Une sépulture est dite simple si elle est placée en pleine terre, en ciste si elle est placée dans une construction de pierres couverte ou non, ayant approximativement la forme d’un caisson.

2Tous les ossements dégagés sont en très mauvaise condition, c’est pourquoi on a renoncé à les faire analyser.

3Le statut de sépulture attribué aux “dépôts” d’ossements trouvés à Sulín et à Chicán peut être discutable. Il n’est pas démontré qu’ils contiennent des ossements humains, sauf dans les cas où des dents humaines sont présentes ; mais qu’il s’agisse d’ossements animaux est tout à fait improbable.

4La fiche descriptive d’une sépulture comporte les rubriques suivantes :

  1. Localisation

  2. Type

  3. Disposition des ossements

  4. Offrandes et associations

  5. Contexte

  6. Remarques

5La fiche descriptive d’une cache comporte les rubriques suivantes :

  1. Localisation

  2. Contenu

  3. Contexte

  4. Remarques concernant la localisation

I. Sépultures

6Sépulture 1 (fig. 49)

  1. Salto Ouest gr. 1 str. 1, S2 N5-N6.

  2. Simple. Sous la dalle 6 (40 x 38 cm) et sous une accumulation de pierres.

  3. Ossements fragmentés, en paquet (40 x 40 x 10 cm), reposant sur une mince couche de charbon ; crâne écrasé, au nord-est ; connexion non apparente.

  4. Un fragment poli de jade altéré (F-66-01, fig. 116k) contre le crâne.

  5. Cobán 2.

  6. Relation probable avec les monuments 2, 3 et 5 (voir au chap. 4) et avec la jarre Mozote Crème B-60-3 située à 50 cm et au même niveau.

7Sépulture 2 (fig. 49, 62a)

  1. Salto Ouest gr. 1 str. 1, S2 N4.

  2. Simple. Lit de petites dalles.

  3. Ossements fragmentés, en paquet (60 x 30 x 10 cm) ; connexion et nombre d’individus non apparents.

  4. Vase Chucho Gris Incisé B-69-4 (fig. 163a, 199), et 16 fragments d’un bol Olola Orange. En N3 un grand éclat laminaire d’obsidienne (fig. 120b) et une lame entière d’obsidienne.

  5. Cobán 2.

  6. Relation probable avec le monument 4 (voir au chap. 4).

8Sépulture 3 (fig. 46, 56b)

  1. Pasmolón str. 2, SI à – 80 cm.

  2. Simple, primaire.

  3. Un squelette en décubitus dorsal, axe sud-ouest/nord-est tête tournée vers l’ouest ; le crâne est écrasé, les dents manquent ; le bas des jambes a disparu.

  4. Sans association.

  5. Carchá.

  6. Sépulture perturbée au niveau des pieds par la fosse C. Orientée comme les murs qui la surplombent.

9Sépulture 4 (fig. 67b, 69a)

  1. Sulín gr. 1 str. 3, T2-5 N3-N6.

  2. En ciste. Sépulture violée.

  3. Quelques ossements très fragmentés dispersés dans la ciste, dont sept diaphyses d’os longs et cinq épiphyses fragmentaires.

  4. Une perle de jade en disque (F-263-19, fig. 116g) et une lame entière d’obsidienne.

  5. Cobán 2-Samac.

  6. Sépulture postérieure à la construction de la plate-forme 3-1.

10Sépulture 5 (fig. 67b, 69a)

  1. Sulín gr. 1 str. 3, T2-4 N3. Dans le revêtement de la constr. 3-4, sans fosse.

  2. Simple, secondaire, sur des galets rouges (peints ?).

  3. Deux os longs fragmentaires.

  4. Sans association autre que les galets.

  5. Cobán 1.

11Sépulture 6 (fig. 67, 696, 80)

  1. Sulín gr. 1 str. 3, T2-4 N7-N9.

  2. En ciste. Sépulture violée.

  3. Quelques ossements très fragmentés, dont des os crâniens, et 32 dents, concentrés sous une des dalles de la couverture, basculée lors de la réouverture.

  4. Un fragment de hache avec les ossements (non conservé).

  5. Cobán 1.

  6. La sépulture et sa profanation datent de l’étape 3-3.

12Sépulture 7 (fig. 70b, 79)

  1. Sulín gr. 1 str. 3, T3-3 N6.

  2. Simple, en fosse, secondaire.

  3. Ossements fragmentés, en paquet (30 x 15 x 10 cm) ; ossements crâniens du côté ouest, ainsi que cinq molaires, et des fragments de vertèbres.

  4. Mélangés aux ossements : un éclat d’obsidienne, 4 perles de quartz (H-296-17 à 20, fig. 111b, 117l) et 19 perles de jade (F-296-24 à 42, fig. 117l). A côté des ossements : un bol Rouge sur Orange Incisé B-296-20 (fig. 173, 201) et une jarre Matapalo Poreux B-296-19 pleine de charbon.

  5. Stratification perturbée.

  6. Sépulture datée du Postclassique ancien ou de la fin du Classique récent (Cobán 2-Samac) par le bol B-296-20 et par comparaison avec la sép. 8.

13Sépulture 8 (fig. 69cd, 82a)

  1. Sulín gr. 1 str. 3, T2-5 N10.

  2. Simple, en fosse, secondaire, sur un lit de galets (70 x 40 x 10 cm).

  3. Ossements très fragmentés, en paquet petit (des os longs et 3 molaires).

  4. A côté des ossements, un vase Trichrome Incisé B-318-18 (fig. 176, 202) et une jarre Matapalo Poreux B-318-17 (fig. 169a, 200) pleine de charbon.

  5. Cobán 2-Samac.

  6. La fosse est contemporaine de la constr. 3-1. Le lit de galets, et peut-être la jarre B-318-17, datent de sépultures Cobán 1 et ont été réutilisés.

14Sépulture 9 (fig. 69c, 82b)

  1. Sulín gr. 1 str. 3, T2-5 N10.

  2. Simple, en fosse, secondaire, sur un lit de galets (large de 50 cm).

  3. Ossements fragmentés en paquet : fragments de mâchoire, 4 molaires et 2 canines.

  4. Parmi les ossements : une lame d’obsidienne fragmentaire et du charbon.

  5. Cobán 1.

  6. La fosse date de l’Etat 3-5.

15Sépulture 10 (fig. 69c, 82b)

  1. Sulín gr. 1 str. 3, T2-5 N11.

  2. Simple, en fosse, secondaire.

  3. Ossements très fragmentés en paquet (20 x 20 cm), dont 8 dents.

  4. Avec les ossements, quelques galets.

  5. Cobán 1.

  6. Dans la même fosse (Etat 5) que la sép. 9 ; un lit de galets sans association se trouve dans la fosse à 40 cm et au même niveau, près de la sép. 10.

16Sépulture 11 (fig. 86)

  1. Chicán str. 4-ouest. T7 (24) N2. contre la façade nord du mur 5 (constr. 4-3).

  2. Simple, secondaire.

  3. Un os long fragmentaire.

  4. Du charbon.

  5. Chicán.

Note concernant les dents trouvées dans les sépultures de Sulín

17Les molaires provenant des sép. 7 et 8 seraient très probablement des germes de molaires définitives (enfants de 5 à 13 ans). Certaines de ces molaires ont cependant la face masticatrice très abrasée. L’abrasion est aussi apparente sut les dents des sép. 6. 9 et 10 (Dr M. Tronchet. que nous remercions pour ces observations).

Sépultures, comparaisons

18L’échantillon étant très restreint et les conditions de conservation mauvaises, on se bornera à relever les comparaisons applicables à deux traits spécifiques.

  1. Fragment de jade associé au crâne : coutume de déposer un fragment de jade dans la bouche du défunt, mentionnée par Las Casas pour la Verapaz (1909 : 629), et relevée en contexte archéologique à Chamá, Guaytán (Motagua moyen), Zaculeú, Uaxactún, Palenque, Chiapa de Corzo, Los Naranjos (Ruz Lhuillier 1968 : 162 ; Baudez et Becquelin 1973 : 89).

  2. Galets associés à des dépôts spéciaux : Nebaj, galets dans des poteries des tombes I (mont. 1) et I et IIa (mont. 2) du Classique ancien (Smith et Kidder 1951 : 51) ; Zaculeú, galets dans un bol, dans les caches 1-5, 9-1 et 9-3, du Classique ancien (Woodbury et Trik 1953 : 113) ; Kaminaljuyú, galets de quartz dans des bols, tombes A VI et B II (mont. A et B) du Classique ancien (Kidder et al. 1946 : 144) ; Kaminaljuyú, les galets sont fréquents dans les tombes du Classique moyen (Cheek 1977 : 169) et dans des caches du Protoclassique et du début du Classique moyen (ibid. 185-186) ; Chalchuapa, galets en fosse constituant la cache 12, phase Caynac protoclassique (Sharer 1968 : 128, fig. 72e ; cette cache est comparée à la cache 16 à galets de Kaminaljuyú, mont. E-III-3, Préclassique récent, Shook et Kidder 1952 : 113).

II. Caches

19Cache 1 (fig. 47)

  1. Salto Ouest gr. 3 str. 2, S1 N1.

  2. Une hache H-24-4 (fig. 114c), une pierre sphérique e-24-1 (fig. 113a), un outil cylindrique de schiste poli H-24-29, et 118 boulettes d’argile (objets n° 14, annexe IV ; probablement des projectiles de sarbacane).

  3. Samac.

  4. La cache reposait sur des fragments de torchis masquant le sol 1.

20Cache 2 (fig. 49)

  1. Salto Ouest gr. 1 str. 1, S2 N7.

  2. Un bol posé à l’envers dans un autre bol, tous deux Olola Orange (B-68-1 et -2, fig. 152ac), vides.

  3. Cobán 2.

  4. La cache était à 40 cm nord de la ciste inférieure, au même niveau.

21Cache 3 (fig. 69a)

  1. Sulín gr. 1 str. 3, T2-3 N1.

  2. Deux jarres miniatures posées à l’envers (B-254-11, spécial n° 28, fig. 183) ; l’une contenait 7 perles de jade et 1 perle de céramique, l’autre 10 perles de jade et 2 perles de céramique (jade : F-254-1 à 17, fig. 116, 117 ; objets de céramique n° 10 à l’annexe IV, fig. 214g).

  3. Cobán 2-Samac.

  4. Au sommet du monticule, à l’intersection de ses axes, dans l’enceinte de pierres et de dalles des niveaux supérieurs.

22Cache 4 (fig. 67b, 69a)

  1. Sulín gr. 1 str. 3, T2-6 N2 N3.

  2. Un encensoir Barbasco posé à l’envers (B-294-12, fig. 185a, 204) entouré de traces de charbon et de : 1 fragment de jade H-297-43, 4 fragments de quartz H-294-16, H-297-31, 2 lames entières d’obsidienne et 1 fragment de mica H-297-32.

  3. Cobán 2-Samac.

  4. La cache se trouvait au pied du monticule (côté ouest), en relation avec un muret, à l’aplomb d’une pierre sphérique naturelle (diamètre : 25 cm) qui était posée sur le muret.

23Cache 5 (fig. 67b, 69c, 81)

  1. Sulín gr. 1 str. 3, T2-3 N11.

  2. Deux bols posés à l’endroit, distants de 15 cm (B-325-21 et -22, fig. 148ac, 198ab) ; B-325-21 reposait sur deux grands tessons et contenait un peu de charbon.

  3. Cobán 1.

  4. La cache se trouvait dans une fosse de l’Etat 5, qui contient deux cordons de pierres situés à 30 cm au-dessus des bols.

24Cache 6

  1. Sulín gr. 2 str. 2, S7 N4.

  2. Une meule intacte posée à l’envers (E-351-7), dans une petite fosse creusée dans le sol stérile.

  3. Cobán 2.

  4. La cache se situe au pied (extérieur) de la structure.

III. Dépôts de charbon

25On désigne ainsi des concentrations de charbon de bois, sans association significative, qui résultent de la combustion intentionnelle, sans doute rituelle, d’un matériau non identifié (de l’encens ?) ; “intentionnelle” et “rituelle” parce que ces concentrations sont peu abondantes, qu’elles se trouvent localisées de façon non fonctionnelle et privilégiée vis-à-vis des constructions auxquelles elles sont associées, et parce qu’elles sont conservées (cendres et débris non balayés).

  • Dépôt 1 : Sulín gr. 1 str. .1, S4 N7. Au pied (sud, côté place) de la str. 1, au milieu de la façade de la partie haute du monticule, sous le niveau de base du remblai intérieur, dans une fosse rectangulaire (60 x 40 x 40 cm) creusée dans le sol stérile.

  • Dépôt 2 : Pansalché str. 1, S2 (fig. 45). Au pied (est, côté place) de la str. 2, près de son angle nord-est, juste sous le sol extérieur stuqué, distant de 30 cm de l’assise inférieure du mur de façade.

  • Dépôt 3 : Chicán gr. A str. 3, T4 (fig. 85). Au pied (ouest, côté place) de la str. 3, au milieu de la façade longue, juste devant la marche inférieure de l’escalier, à un niveau légèrement inférieur.

Associations

26Dans la fosse du dépôt 1 : 12 tessons ; avec le dépôt 2 : une pierre brûlée.

© Centro de estudios mexicanos y centroamericanos, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search