Desktop versionMobile version
OpenEdition Books

Tamtok, sitio arqueológico huasteco. Volumen II

 | 
Guy Stresser-Péan
, 
Claude Stresser-Péan

Tercera part. El material cerámico / Troisième partie. Le matériel céramique

Capítulo XX. Tipo Zaquil Rojo

Épocas clásica y postclásica

Chapitre XX. Le type céramique Zaquil Rouge

Abstract

Le type céramique Zaquil Rouge correspond au « Zaquil Red » d’Ekholm. Il se retrouve à tous les niveaux depuis le Classique récent jusqu’au Postclassique.
À Tamtok, le Zaquil Rouge se présente sous deux aspects ou « sous-types » différents.
Le Zaquil Rouge Ancien a donné quelques tessons (74) et 3 pièces quasi complètes.
Deux grandes écuelles faisaient partie de l’offrande des stèles-statues qui a pu être datée de la dernière moitié du Ve siècle de notre ère. Nous attribuons donc ce Zaquil Rouge Ancien au Classique moyen.
Sa pâte est homogène, semi-fine et semi-dure. Dégraissant de sable très abondant et très fin. Parois minces: 3 à 8 mm. Surface interne de couleur brun clair ou brun grisâtre. La surface externe se divise en deux parties. La partie supérieure soigneusement lissée est engobée de rouge. La partie inférieure est égalisée, parfois légèrement rugosée.
Le Zaquil Rouge Récent est représenté par 618 tessons et 7 pièces complètes. Il est d’époque postclassique.
Sa pâte est dure, fine, homogène, de couleur rouge ou brun rougeâtre.
Dégraissant abondant, très fin et peu visible. Epaisseur des parois de 6 à 8 mm, parfois de 9 à 10 millimètres.
La surface interne bien lissée est engobée de rouge dans sa partie supérieure.
Elle est non engobée et médiocrement égalisée dans sa partie inférieure.
Les différentes formes des deux sous-types sont exposées dans ce chapitre avec dessins et planches ainsi que dans un tableau général en fin de chapitre.