Version classiqueVersion mobile

Les inscriptions de la mosquée de Ḏī Bīn au Yémen

 | 
Nahida Coussonnet
, 
Solange Ory

I. Le cénotaphe de l'imām

Face sud du cénotaphe

Texte intégral

  • 7 Les fac‑similés de toutes les inscriptions et les tableaux alphabétiques qui leur correspondent ont (...)

1Elle est composée de deux zones séparées par un bandeau de 9 cm. Le champ épigraphique de la zone supérieure offre un bandeau de deux lignes d’écriture, de type coufique ornemental se développant sur un fond de rinceaux, séparées par un listel. La zone inférieure est divisée en trois sections par des bandeaux verticaux d’une largeur de 8,5 cm. Une plaque de calcaire jaunâtre a été insérée dans la section centrale. Elle porte une inscription, en partie effacée. Chacun des bandeaux des deux sections latérales renferme deux lignes d’écriture séparées par un listel7.

Bandeau supérieur

Dimensions

Surface écrite : 2,52 x 0,39 m.

Hauteur de l’alif : 17,5 cm ‑ 19 cm.

2Deux lignes de caractères coufiques, de forme élancée, se détachant sur un fond de fines arabesques (cf. fac‑similé, pl. I).

Inscription en arabe

31. * بسم اللـه الرحمن الرحيم الحمد للـه رب العالمين الرحمن الر

2. حيمa ملك يوم الدين اياك نعبد و اياك نستعين اهدنا الصراط

l. 2 (a). Le mot al‑raḥīm est coupé en deux. Aux époques anciennes, les lapicides prenaient la liberté de couper les mots lorsqu’ils allaient à la ligne, ce qui ne se fait plus actuellement.

Traduction

41. Au Nom de Dieu, le Bienfaiteur, le Miséricordieux. * Louange à Dieu, Seigneur des mondes, le Bienfaiteur, le Miséricordieux,

2. le Roi du Jour du Jugement, Toi que nous adorons, Toi dont nous implorons l’aide. Conduis‑nous vers la voie (Cor. 1, 1‑6).

Pl. 1. Face sud du cénotaphe, bandeau supérieur.

Pl. 1. Face sud du cénotaphe, bandeau supérieur.

Bandeau inférieur ‑ section est

Dimensions

Surface écrite : 87 x 41 cm.

Hauteur de l’alif : 19,5 cm.

5Deux lignes de caractères coufiques sur fond d’arabesques. À la fin de la première ligne, faute de place, les deux dernières lettres ont été sculptées dans le sens vertical. Dans la deuxième ligne, la dernière lettre du mot المغضوب ainsi que la fin du verset coranique ont été sculptées à un deuxième niveau. La fin du dernier mot a été également gravée dans le sens vertical (cf. fac‑similé, pl. II, photo n° 3).

Inscription en arabe

61. الستقيم (هكذا) صراط الذ(ين) a انعمت

2. عليهم غير الغضوب (هكذا)b عليهم ولا الضالين*

1. 1 (a) : le sculpteur a oublié le م du mot المستقيم et les 2 dernières lettres du mot الذين

1. 2 (b) : on devrait avoirالمغضوب, mais le sculpteur a encore oublié le م

Traduction

71. droite, la voie de ceux à qui Tu as donné la grâce

2. et qui n’ont pas encouru Ta colère et qui ne sont pas parmi les égarés (Cor. l, 6‑7).

Bandeau inférieur ‑ section centrale

Dimensions

Plaque de calcaire : 67 x 48 cm.

Surface écrite : 65 x 48 cm.

Hauteur de l’alif : 1,7 ‑ 4,8 cm.

8Sept lignes de caractères coufiques de petite taille, un peu massifs et très tassés les uns sur les autres, gravés sur un fond nu. Certains mots sont coupés et gravés sur deux niveaux. Le lapicide n’a sûrement pas calculé l’espace nécessaire à la gravure de son texte, car les trois dernières lignes sont extrêmement serrées et les caractères sont de plus en plus petits. La dernière ligne a été écrite avec des caractères cursifs. La partie droite du texte est presque totalement effacée, et le calcaire est délité. Les extrémités des dernières lignes sont très érodées (cf. photo n° 3 et fac‑similé, pl. II).

Inscription en arabe

91. [بسم اللـه الرحـ]من الرحيم هذا قبر الامام السيد

2. […المهـ]دي لدين اللـه احمد بن الحسين بن احمد بن

3. القسـ[م] بن [عبد اللـه] بن القسمa بن احمد بن اسمعيلa ابي البركات بن

4. [احمد بن القسمa بن محمد بن القـ]سم بن ابراهيم [بن ا]سمعيلa بن ابرا

5. [هيم بن الحسن بن الحسن] بن علي [بن] ابي طالبb علـ[ـيـ]هم السلم و كانت

6. [وفاته …… يوم] الاربعا لليـ[لتيـ]ـن بقيتا من شهر [صفر]

7. [سنة ست و خمسين و ستمائة و صلى اللـه] على سيدنا محمد و الـ[ـه… و] سلـ[م]

1. 3 et 4 (a) : le lapicide n’a pas gravé l’alif de القاسم. De même pour اسماعيل. Cette graphie correspond à la manière archaïque d’écrire les noms propres.

1.4 (b) : le lapicide a omis بن et n’a pas gravé l’alif après le ā’, à moins qu’il n’ait utilisé la hampe du ā’ pour l’alif (cf. la forme du ā’ dans l’alphabet du cénotaphe, pl. VIII). Il a également oublié le ي du mot عليهم.

Traduction

101. Au Nom de Dieu, le Bienfaiteur, le Miséricordieux. Ceci est le tombeau de l’imām, le seigneur

2. ..... al‑Mahdī li‑dīn Allāh Amad b. al‑usayn b. Amad b. 

3. al‑Qāsim b. [‛Abd Allāh] b. al‑Qāsim b. Amad b. Ismā‘īl Abī‑l­‑Barakāt b. 

4. [Amad b. al‑Qāsim b. Muammad b. al‑Qāsim b. Ibrāhīm b. Ismā‘īl b. Ibrā‑

5. [hīm b. al‑asan b. al Hasa]n b. ‘Alī b. Abī ālib. La paix soit sur eux.

  • 8 Cette date est en contradiction avec celle du 18 ṣafar, notée sur la stèle de l’imām, (cf. infra, p (...)

6. Son décès est survenu… le mercredi, deux nuits avant la fin du mois de ṣafar8

7. de l’année 656 / 5 mars 1258. Bénédiction de Dieu sur Muammad et sur toute sa famille…

Photo n° 3. Le cénotaphe de l’imām, côté sud (la plaque de calcaire)

Photo n° 3. Le cénotaphe de l’imām, côté sud (la plaque de calcaire)

(cl. S. Ory).

Bandeau inférieur ‑ section ouest

Dimensions

Surface écrite : 88 x 41cm.

Hauteur de l’alif : 17,5 à 19 cm.

11Deux lignes de caractères coufiques séparées par un listel ; les mots sont répartis sur deux niveaux. Quelques rinceaux se glissent dans les rares espaces vides (cf. fac‑similé pl. II).

Inscription en arabe

121. بسم اللـه الرحمن الرحيم * قل هو اللـه

2. احد اللـه الصمد لم يلد و لم يولد و لم يكن له كفو (هكذا)a احد*

1. 2 (a) : il manque un alif

Traduction

131. Au Nom de Dieu, le Bienfaiteur, le Miséricordieux. Dis : Il est Allāh

2. Unique, Allāh l’Éternel. Il n’a pas engendré et Il n’a pas été engendré et nul ne Lui est égal.* (Cor. 112, 1‑4).

Pl. II. Face sud du cénotaphe, bandeau inférieur.

Pl. II. Face sud du cénotaphe, bandeau inférieur.

Notes

7 Les fac‑similés de toutes les inscriptions et les tableaux alphabétiques qui leur correspondent ont été réalisés, d’une part, à partir des photos, prises au cours de la première mission, où l’accès au mausolée avait été relativement plus facile que lors de la deuxième mission, et d’autre part, à partir des relevés effectués sur plastique, grandeur nature, pour les sections difficilement photographiables, vue la faible distance qui sépare le cénotaphe du mur. Ceux‑ci ont été réalisés par Ismā‛īl al‑Kibsī, Khaled Mawdoud et Ulrich Walburger. La mise au propre de ces fac‑similés et l’établissement des tableaux alphabétiques qui leur correspondent ont été réalisés par Nahida Coussonnet et Solange Ory. Marylène Barret a apporté son concours à l’exécution finale de certaines planches. Nous l’en remercions vivement.

8 Cette date est en contradiction avec celle du 18 ṣafar, notée sur la stèle de l’imām, (cf. infra, p. 33), Deux nuits avant la fin de ṣafar correspondent au 28 ṣafar, date qui est d’ailleurs confirmée dans la sīra de l’imām (cf. infra, p. 44). Le lapicide de la stèle a probablement fait une erreur.

Table des illustrations

Titre Pl. 1. Face sud du cénotaphe, bandeau supérieur.
URL http://books.openedition.org/cefas/docannexe/image/972/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 988k
Titre Photo n° 3. Le cénotaphe de l’imām, côté sud (la plaque de calcaire)
Crédits (cl. S. Ory).
URL http://books.openedition.org/cefas/docannexe/image/972/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 544k
Titre Pl. II. Face sud du cénotaphe, bandeau inférieur.
URL http://books.openedition.org/cefas/docannexe/image/972/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 982k

© Centre français de recherche de la péninsule Arabique, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search