Version classiqueVersion mobile

Le Yémen vers la République

 | 
François Burgat
, 
Éric Vallet

III. La révolution en marche

Al-Fuḍayl al-Wartilānī, inspirateur de la charte nationale sacrée (1947)

الفضيل الورتلاني والأحرار

Entrées d'index

Mots clés :

presse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

(563) Al-Fuḍayl al-Wartilānī

الفضيل الورتلاني

Image 1000000000000303000003D456021FD3.png

Brillant intellectuel algérien qui avait fui au Caire l’atmosphère de la colonisation française, al-Fuḍayl al-Wartilānī fut l’inspirateur de la « Charte Sacrée », qui devait être promue comme Constitution par les opposants de l’imam Yaḥyā lors de la révolution de 1948. C’est en fait Ḥasan al-Bannā, le leader des Frères Musulmans égyptiens qui, au terme d’entretiens prolongés, au Caire, avec le futur imam al-Badr, contribua à faire accueillir al-Wartilānī au Yémen sous le prétexte d’y fonder une société commerciale. Tout en limitant l’absolutisme du pouvoir religieux de l’imam zaydite, les dispositions de la Charte préservaient néanmoins le régime de toute idée républicaine, ses auteurs sachant l’abandon de l’imamat alors strictement inacceptable par la société yéménite.

(564) Al-Fuḍayl al-Wartilānī en compagnie du diplomate et homme de lettres syrien ‘Umar Bahā’ al-Dīn al-Amīrī, du chérif Hussein, mufti de Jérusalem, et de ‘Azzām Pasha, pre...

© Centre français de recherche de la péninsule Arabique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search