Version classiqueVersion mobile

Le Yémen vers la République

 | 
François Burgat
, 
Éric Vallet

III. La révolution en marche

Aḥmad Muḥammad Nu‘mān (1909-1996) : le « Professeur »

الأستاذ أحمد محمد نعمان

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aḥmad Muḥammad Nu‘mān restera dans l’histoire comme le « Professeur » notamment parce que son éveil politique s’est nourri de la critique du système traditionnel d’enseignement. C’est l’imam Aḥmad qui a nommé ainsi cet opposant très savant. L’admiration était d’ailleurs réciproque, Nu‘mān l’ayant décrit comme « le plus intelligent des dirigeants arabes ».

Aḥmad Muḥammad Nu‘mān est né le 26 avril 1909 dans la région de la Ḥujarīya, au sud de la ville de Taez, où son père exerçait des responsabilités dans l’administration ottomane. Après des études auprès du kuttāb local puis dans un maktab ottoman dont il dénonce l’archaïsme, il s’enfuit à Zabīd où il suit une longue scolarité islamique classique. Doté du titre de ‘ālim, il rentre dans sa région natale où il fonde en 1931, dans le village de Jabbāna, près de Dhubḥān, une école moderne inspirée en partie de méthodes en vigueur dans la ville proche d’Aden. On y pratique l’éducation physique. On y enseigne la géographie et l’histoire, le...

© Centre français de recherche de la péninsule Arabique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search