Version classiqueVersion mobile

Le Yémen vers la République

 | 
François Burgat
, 
Éric Vallet

II. La société

Taez et sa région

تعز ومنطقتها

Entrées d'index

Mots clés :

souk

Géographique :

Taez, Jabal Sabir

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

(462) Taez apparaissant au loin, au milieu des euphorbes, 1951

تعز تظهر عن بعد، في وسط الصورة، 1951م

Image 100000000000073500000513A35BF9F7.jpg

Promue capitale après la révolution de 1948, Taez n’est pourtant au milieu du XXe siècle qu’une petite ville ne comptant guère plus de 5 000 habitants. Quelques monuments prestigieux (les mosquées Ashrafīya et Muẓaffarīya) sont le témoignage de son passé glorieux, mais l’espace enserré dans les remparts est ponctué de nombreuses ruines. L’installation du nouveau pouvoir, établi au palais al-‘Urḍī à l’extérieur des murs, ne viendra que lentement les effacer. Mais Taez et sa région, animés par une intense activité commerciale, ont alors les yeux tournés ailleurs, vers Aden, qui draine une grande partie de ses hommes et de ses ressources.

لم تكن مدينة تعز في النصف الأول من القرن العشرين سوى مدينة صغيرة لا تحتوى على اكثر من 5000 ساكن. بعض الصرح البهية (الاشرفية وجامع المظفر) تشهد على ماضيها العريق، إلا ان المسافة المحصورة بين الأسوار تتخللها آثار عديدة. تثبيت السلطة الجديدة التي أخذت لها مك...

© Centre français de recherche de la péninsule Arabique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search