Version classiqueVersion mobile

Le Yémen vers la République

 | 
François Burgat
, 
Éric Vallet

II. La société

Zabīd

زبيد

Entrées d'index

Géographique :

Tihama, Zabid

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

(277) Entrée d’une mosquée près de Zabīd, fin des années 1950

مسجد قرب زبيد، أواخر الخمسينات

Image 100000000000049D000006CA9AD79195.png

Autrefois capitale de la Tihāma, la ville de Zabīd a gardé de son ancienne grandeur de nombreux édifices religieux, mosquées et madrasas, et de grandes demeures richement décorées, enserrées dans ses remparts médiévaux. Dans la première moitié du XXe siècle, elle ne compte guère plus de 6 000 habitants. Au sommet de la pyramide sociale, de grandes familles cumulent les ressources tirées de l’exploitation agricole du Wādī Zabīd, de l’activité artisanale (teintureries à l’indigo), et le prestige du savoir islamique, transmis et enseigné depuis le Moyen Âge dans la cité. La révolution de 1962 et la guerre civile devaient porter un coup sévère à toutes ces activités.

مدينة زبيد التي كانت سابقا عاصمة لتهامة احتفظت بعظمتها القديمة الممثلة بالصروح الدينية كالمساجد والمدارس، وأيضاً بالمباني الضخمة الباذخة المزينة بالزخارف والمحاطة بأسوار قوية. في النصف الأول من القرن العشرين لم يكن بها اكثر من ستة آلاف...

© Centre français de recherche de la péninsule Arabique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search