Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Yémen vers la République

 | 
François Burgat
, 
Éric Vallet

II. La société

Hodeida, porte de la Tihāma

الحديدة، بوابة تهامة

Entrées d'index

Mots clés :

bateau, souk, café

Géographique :

Tihama, Hodeida

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tête de pont des Turcs au Yémen dans la seconde moitié du XIXe siècle, Hodeida connaît un essor rapide qui fait d’elle au début du XXe siècle une petite ville cosmopolite et animée, où diverses nations européennes entretiennent une représentation diplomatique. La Première guerre mondiale l’affecte toutefois durement. Son port, durablement concurrencé par celui d’Aden, s’endort alors dans une douce torpeur, périodiquement troublée par l’arrivée de quelques navires qui ne peuvent accoster directement, en l’absence de quai.
Il faudra attendre la fin des années 1950 pour qu’un nouveau port, en eau profonde, soit construit par les Soviétiques.

(229) Vue du port, vers 1940

ميناء الحديدة، حوالي ١٩٤٠م

Image 100000000000049D000002C6B9011D72.png

(230) La foule attendant l’arrivée d’un navire de la Marine française avec, à son bord, Robert Montagne qui prend la photo, 1929

حشد في انتظار وصول سفينة البحرية الفرنسية، وكان على متنها روبر مونتان، ١٩٢٩م

Image 10000000000004270000031BC088D137.png

(231) Embarquement des ballots de café sur les boutres du port, vers 1936

تحميل أكياس البن إلى ...

© Centre français d’archéologie et de sciences sociales, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr