Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Art rupestre et peuplements préhistoriques au Yémen

 | 
Marie-Louise Inizan
, 
Madiha Rachad

Avant-propos

Avant-propos

Jean Lambert

Texte intégral

1Ce n’est pas sans fierté que le directeur du Centre français d’archéologie et de sciences sociales de Sanaa (CEFAS) présente au public l’ouvrage Art rupestre et peuplements préhistoriques au Yémen. Outre que c’est la première publication du centre dans le domaine de la préhistoire du Yémen, c’est aussi l’aboutissement d’un long processus de maturation qui a requis le concours de nombreuses parties, entre lesquelles le centre a été le médiateur.

2Si l’origine de ce livre réside dans la préparation et la soutenance, en France, d’une thèse de doctorat de Madiha Rachad, jeune chercheuse yéménite alors boursière du gouvernement français, sur les gravures rupestres de Saada, la suite de son élaboration est le couronnement d’une coopération bilatérale franco-yéménite de longue haleine. Le premier travail universitaire qui avait été soutenu en 1994, a fait l’objet une élaboration ultérieure autour du peuplement historique, grâce à la coordination de Marie-Louise Inizan, spécialiste française du Yémen renommée, et la participation de plusieurs contributeurs supplémentaires tous excellents spécialistes de la préhistoire.

3Une telle opération répondait à l’un des buts majeurs du CEFAS : donner une forme éditoriale de qualité à des travaux universitaires qui restent trop souvent inédits, et de ce fait très mal diffusés. Outre la publication des travaux des chercheurs français sur le Yémen, il est aussi de notre devoir de faciliter la publication des travaux des étudiants yéménites en France, ce qui avait été fait par exemple pour l’ouvrage d’Ali Mohammed Zayd sur le mu’tazilisme au Yémen (1997), ou encore la thèse de Mohammed Bāfaqīh (2007). Mais dans ces deux cas, la publication avait été seulement en arabe : c’est la première fois que le centre publie en français un ancien étudiant yéménite en France !

4C’est ainsi que l’activité éditoriale du CEFAS complète les efforts du Ministère des affaires étrangères et du CNRS (nos deux tutelles) qui financent par ailleurs de nombreuses missions archéologiques, dont certaines avaient été effectuées par les auteurs de cet ouvrage.

5Nous remercions particulièrement la société CGG Veritas, spécialisée dans la géophysique, et son directeur au Yémen, M. Rémy Roustan, ainsi que la société SPIE Oil and Gas Services Yemen, spécialisée dans les forages pétroliers, et son directeur, M. Christian Dumond. C’est tout naturellement que leurs activités industrielles les ont amenés à s’intéresser à cet art qui a pris la pierre pour support. Sans leur généreux soutien financier, cette publication n’aurait pas pu être imprimée avec la qualité technique et artistique de l’imprimeur yéménite Print Art.

6Je suis également heureux de pouvoir d’ores et déjà annoncer que le livre Art rupestre et peuplements préhistoriques au Yémen sera traduit et publié prochainement en langue arabe, grâce au soutien spécifique du Fond social de développement du Yémen (SFD), avec lequel une coopération de longue haleine est engagée dans ce domaine stratégique qu’est la traduction scientifique.

7Que tous ceux qui ont participé de près ou de loin à cette entreprise soient remerciés, en particulier Hélène David pour ses nombreuses photos de terrain, sa mise au propre des dessins et surtout son remarquable travail de maquette.

© Centre français d’archéologie et de sciences sociales, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter