Version classiqueVersion mobile

Le Yémen vers la République

 | 
François Burgat
, 
Éric Vallet

I. Les derniers Imams

L’imam Aḥmad

الإمام أحمد

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À la différence de l’imam Yaḥyā, Aḥmad s’est affranchi très vite des réticences que manifestait son père vis-à-vis des photographes. Gouverneur de Taez avant d’accéder au trône, il se rendit à Aden en 1946, pour regagner la confiance des Yéménites Libres, et ne manqua pas de s’y faire photographier. Parvenu au pouvoir, il s’efforça surtout, avec un succès relatif, de maîtriser l’image qui était donnée de lui.

خلافاً لأبيه، ألف الإمام أحمد التصوير الفوتوغرافي بسرعة. زار عدن أميرا للواء تعز عام 1946م قبل أن يبلغ العرش ولم يفوت فرصة التقاط صور له هناك. وما إن وصل إلى سدة الحكم حتى سمح بنشر صور له وحاول بنجاح نسبي السيطرة على تصويره.

(22) L’imam Aḥmad à la fin de sa vie

الإمام أحمد في آخر أيامه

Image 10000000000003760000029859F26CD3.png

(23) « Le portrait préféré par son Altesse l’imam [Aḥmad] sur tous les autres, qu’il nous a offert en le prenant dans sa collection personnelle », Revue Al-Muṣawwar, n°1749, 18 avril 1958

مجلة المصوّر، العدد ١٧٤٩، ١٨ نيسان ١٩٥٨م

Image 1000000000000427000005D64F8AA78B.png

(24) Sayf al-Islām (ci-après SI) Aḥmad, alors gouverneur de Taez, à Aden ...

© Centre français de recherche de la péninsule Arabique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search