Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Yémen vers la République

 | 
François Burgat
, 
Éric Vallet

III. La révolution en marche

Naissance des contestations

نشوء المعارضة

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1935 : Un premier contingent d’étudiants est envoyé en formation à Bagdad. À leur retour, les jeunes officiers sont emprisonnés afin d’être « purgés » de toutes leurs idées libérales. De fait, ils seront les vecteurs des idées progressistes et bon nombre d’entre eux joueront un rôle essentiel dans les tentatives successives de renversement du titulaire de l’imamat.

1936 : Premières tensions entre l’Imam et les réformateurs. Arrestation du fondateur (Aḥmad al‑Muṭā‘) et de plusieurs membres de l’association réformatrice Hay’at al‑Niḍāl, créée l’année précédente à Sanaa. Aḥmad Muḥammad Nu‘mān est arrêté pour la première fois. Son école moderne de Dhubḥān est fermée.

1940 : Zubayrī et Aḥmad Nu‘mān créent au Caire l’association Al‑Katība al‑Ūlā, qui regroupe les Yéménites réformistes. Al‑Fuḍayl al‑Wartilānī, exilé algérien proche du fondateur des Frères musulmans, Ḥasan al‑Bannā, y joue un rôle important.

Décembre 1941janvier 1942 : Arrestation de Zubayrī et de nombreux réformistes rentré...

© Centre français d’archéologie et de sciences sociales, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr